© %author%

C’est parti pour la 3ème édition de Miss Cap-Haïtien

La troisième édition du concours de beauté, d’élégance et d’intelligence, Miss Cap-Haïtien est dans nos murs. C’est une compétition qui concerne les jeunes filles originaires du grand Nord dans le but de les aider à s’émanciper et à s’intégrer davantage dans les activités sociales, selon les dires de la coordonnatrice générale, Wiseline Benoît.

Doté d’une portée historique et touristique importantes, le Cap-Haïtien fait partie de l’une des plus grandes villes du pays. Mettre en valeur les potentialités de la ville du Cap et du pays entier est le crédo de cette compétition.

Les critères de participation sont les suivantes :
Être âgée de 18 à 25 ans,
Avoir la taille minimale, 1m65,
Avoir un niveau d’étude en classe terminale,
Ne pas être mariée,
Ne pas avoir d’enfant,
Être intéressée aux activités sociales et bien sûr avec la condition sine qua none, être originaire du grand Nord.

Miss Cap-Haïtien détient une ampleur nationale et internationale. « La première finaliste aura la possibilité de représenter Haïti à Miss Eco International. Une concours de beauté en Égypte dont nous avons la franchise », avoue Wiseline Benoit. À côté de cela, elle recevra la somme de 50 000 gourdes. Les deux dauphines, quant à elles auront divers cadeaux.

« Être Miss est synonyme d’ambassadrice. Pour déterminer la première femme du Cap, il faut tout un package. Elle doit être une femme respectueuse et respectée, belle, élégante intelligente », a déclaré la responsable principale. « Les postulantes vont être jugées sur leur comportement, leur discipline depuis le casting jusqu’à la finale où elles auront à présenter un site touristique et un plat de la région du Nord », a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Catégories