© %author%

Condamnée à 15 ans de prison pour un retweet !!

Mahdia Marzouki, une médecin tunisienne de 51 ans basée en Arabie saoudite a été condamnée à 15 ans de prison pour son interaction avec une vidéo Twitter.

Mahdia Marzouki

La vidéo concerne une manifestation du Hezbollah qui a eu lieu devant le Théâtre Municipal de Habib Bourguiba dans la capitale tunisienne. Marzouki a été accusée d’«empiéter sur les institutions de l’état Saoudien et déstabiliser l’ordre national et l’ordre public » La médecin est détenue depuis 2020, sa peine a augmenté de deux ans et 8 mois à 15 ans.

Le compte «Prisoners of Conscience », qui traite des conditions des détenus saoudiens, a écrit sur Twitter que Mahdia, médecin de 51 ans, dont le suivi sur Twitter ne dépasse pas 87 abonnés et ne peut pas donc inciter « l’agitation publique et déstabiliser la sécurité civile et nationale, » comme le proclame le gouvernement saoudien.

Marzouki réside en Arabie saoudite depuis 2008. Elle a d’abord été arrêtée en juillet 2020, et l’enquête s’est poursuivie pendant un an.

Nidhal Marzouki, son frère a déclaré aux médias que tous les contacts avec Mahdia Marzouki ont été coupés lors de son arrestation, ajoutant que les enquêtes ont duré une année entière.Il a également confirmé que la famille a contacté le consulat tunisien à plusieurs reprises, mais en vain, appelant le président de la République tunisienne et le ministère des Affaires étrangères à intervenir.

On note que les autorités saoudiennes arrêtent généralement les militants s’ils expriment leurs opinions sur les médias et imposent des sanctions sévères sur les tweets.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories