© %author%

Royaume-Uni : Liz Truss percevra 130 000 euros par an après 44 jours au pouvoir

Un bref passage très lucratif. Avec 44 jours au compteur passés au 10 Downing Street, Liz Truss a établi le record du plus court mandat de Premier ministre de l’histoire du Royaume-Uni. Il faut remonter à 1827 pour trouver le précédent recordman, un certain George Canning, décédé 118 jours après avoir pris ses fonctions.

Comme tout ancien Premier ministre, elle est susceptible de réclamer une indemnité de près de 130.000 euros (115.000 livres).

Le vendredi 21 octobre dernier, le dirigeant du parti travailliste, Keir Stramer, a déclaré à la télévision britannique que l’ancienne Première ministre devrait refuser.

« Je pense que c’est la bonne chose à faire. Elle a fait 44 jours de mandat, elle n’y a pas vraiment droit, elle devrait le refuser et ne pas le prendre. » Le chef du parti libéral-démocrate, Ed Davey, a également souligné la même chose.

Mais pour la loi qui régit le fonctionnement du gouvernement britannique, la durée du mandat importe peu. Liz Truss est une ex-première ministre au même titre que Tony Blair (10 ans et 56 jours à Downing Street), Margaret Thatcher (11 ans et 208 jours) ou encore Sir Robert Walpole au XVIIIe siècle, le recordman historique (20 ans et 314 jours).

Elle va donc bénéficier des avantages que lui procure ce statut, notamment pécuniaires. Selon la directive qui régit le fonctionnement du gouvernement britannique, Liz Truss peut prétendre à l’indemnité pour frais de service public (PDCA), soit une indemnité fixée à 115.000 livres (131.000 euros) par an que l’ex-locataire de Downing Street pourra toucher à vie.

Selon les journaux anglais, John Major et Tony Blair ont réclamé la totalité de leur indemnité. Gordon Brown a reçu 114 712 livres, David Cameron a eu droit à 113 423 et Theresa May 57 a obtenu 57 832 livres.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories