© %author%

Dame Sandra Manson, la première présidente de la Barbade

Acte historique majeur. La Barbade ne sera plus sous l’égide de la Reine d’Angleterre. En effet, le mercredi 20 octobre, l’ancienne colonie a élu au suffrage universel sa première présidente, âgée de 72, Dame Sandra Manson. Elle entrera en fonction le 30 novembre prochain.

Cette première élection découle d’une longue attente. Selon le journal Courrier International, l’Etat des Caraïbes avait manifesté officiellement sa décision de se retirer sous la tutelle de la couronne d’Angleterre.

« La gouverneure générale Dame Sandra Mason a été élue à l’unanimité par le Parlement (une personne s’est abstenue) pour devenir la première présidente de la Barbade. Une décision qui sera effective quand l’État deviendra officiellement une république, le 30 novembre 2021 » a rapporté un média local, The Barbados Advocate.

La présidente fraîchement élue a ainsi déclaré pour la circonstance que « l’heure de laisser notre passé colonial derrière nous est arrivée. Ayant obtenu son indépendance il y a plus d’un demi-siècle, notre pays peut nourrir aucun doute sur ses capacités à s’autogérer ».

La Première ministre de l’île Mia Mottley a applaudi des deux mains ce revirement politique. « Nous croyons que le moment est venu de prendre notre destin en main », a-t-elle assuré.

Shylene Prempin

Laisser un commentaire

Catégories