© %author%

Dieunifer Jean Pierre veut mettre un nouveau « Regard sur les enfants d’Haïti »

Un Regard sur les Enfants d’Haïti dit UREH est la nouvelle aventure dans laquelle se lance la pétillante Dieunifer Jean Pierre. Avec cette initiative, celle qui se caractérise comme une amoureuse de la vie et de l’humain aspire à un changement du sort des enfants dans le pays.

C’est un projet qui s’étend sur une durée d’un mois, du 24 juillet au 24 août. Il a un double objectif. Celui de sensibiliser et de proposer des mécanismes de résolution aux problèmes réels et actuels liés à l’enfant en Haïti également de promouvoir le bien-être physique et psychologique des enfants, à en croire la coordonnatrice.

« On compte organiser d’abord une série d’émissions répartie en deux émissions qui seront diffusées de façon hebdomadaire et une dernière à la semaine ultime. Les invité-e-s seront des professionnels de l’enfance qui non seulement exposeront les problématiques mais apporteront des éléments de solution. Une campagne de sensibilisation à travers nos réseaux sociaux sur des thématiques sur le droit des enfants à la protection sera faite tout au long de ce mois », explique la jeune femme.

Par ailleurs, elle veut porter à la connaissance de tout et chacun que le public cible de cette initiative ne concerne pas que les enfants mais toute la communauté haïtienne. « C’est mon amour pour les gens et pour ce pays qui m’a amenés à mettre sur pied un tel projet. Je suis une haïtienne dans le sang et dans l’âme pas que sur le papier, tout ce qui se passe ici d’une manière ou d’une autre me concerne. Si nous voulons avoir des adultes responsables pouvant prendre des décisions dans l’intérêt de sa communauté, il faut déjà se sentir concerner par la condition de ces derniers », souligne-t-elle.

Quid de présentation de la jeune femme

Entrepreneure, Dieunifer Jean Pierre est une étudiante en Droit et en Communication sociale. Elle est la responsable administrative de l’organisation à but non lucratif, « AGES » (Action pour une génération d’enfants sensibles), qui œuvre dans le domaine de l’enfance particulièrement avec les enfants infectés par le VIH. Elle est également responsable du mentorat à Women Growth Network. Faisant office de responsable de communication à la fondation Odette Roy Fombrun, celle qui est dans la vingtaine coordonne parallèlement le projet, « Un regard sur les enfants d’Haïti ».

Laisser un commentaire

Catégories