© %author%

Photo soumise par Faydi Celan

Faydi Celan, une entrepreneure sociale engagée pour les changements positifs

Faydi Celan est l’actuelle Présidente de la Jeune Chambre Internationale Haïti. Une organisation qui s’applique à former les jeunes en entreprenariat et en leadership afin de créer des changements positifs dans leur communauté. Faydi vient d’etre nommée membre du comité de la JCI Foundation (Responsable zone Amérique). Elle fait partie des dix Jeunes les plus influents de l’année 2018. Mis à part cela, que savons-nous de Faydi Celan? Dans un entretien elle nous raconte tout.

Marie Faydi Celan est une jeune femme très enthousiaste, dynamique et généreuse. Elle est née à Port-au-Prince en septembre 1983. Elle fait ses études classiques chez les filles de Marie, d’abord au Collège Notre Dame du Perpétuel Secours, puis au Collège Cœur Immaculée de Marie. Elle a été une brillante élève. D’un père absent, elle a grandi sous les gardes de sa maman. Bien que celle-ci ait tout fait pour lui offrir ce dont elle avait besoin, Faydi  a toujours vécu avec le poids de cette absence. Ainsi a-t-elle grandi avec ce grand vide affectif, que seul l’amour d’un père peut combler.

Après ses études classiques Faydi a obtenu un baccalauréat en Sciences Infirmières à l’Université Notre Dame d’Haïti. Elle s’est spécialisée dans les maladies infectieuses à l’Université de Maryland. Attachée à cette profession elle a poursuivi ces études et a obtenu un diplôme en prise en charge de la douleur à l’Université Paris Diderot-Sorbonne. Il y a lieu de le dire Faydi est une tête bien faite.

Marie Faydi Celan a un parcours hors du commun. Directrice des soins infirmiers à l’Hôpital Saint François de Sales de 2015 à 2018, actrice, entrepreneure et membre de diverses organisations dont la JCI et la Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haïti. En plus d’être une battante, Faydi Celan est une créatrice. En 2017, elle a fondé une agence de soins infirmiers à domicile : Fay&Ber Nursing Care Agency. Cette agence de santé offre des soins de base, d’éducation et de prises en charges globales de tous types de patients. Elle est la première a implanté ce type d’entreprise dans le pays. Le secteur médical, est truffé de difficultés en Haïti, mais l’optimisme de Faydi lui permet de croire qu’elle peut y changer beaucoup de choses.

La belle infirmière n’hésite pas à intégrer des structures tant à vocation professionnelle que bénévole. Cette façon de voir les choses lui vaut le poste de Secrétaire Adjointe de l’Association Nationale des Infirmières Licenciées d’Haïti (ANILH). Elle est aussi membre du comité bioéthique national du Ministère de la Santé Publique et de la Population.

Faydi est de celles qui croient au leadership féminin. Au cours de notre entretien, elle a insisté sur l’importance pour les jeunes femmes du pays de s’engager. Car selon elle, il ne peut avoir de développement durable sans l’implication des femmes. 

Elle eut une jeunesse assez difficile, depuis elle s’est toujours sentie interpellée par tout ce qui concerne les jeunes. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a intégré la JCI Haïti. Membre depuis 6 ans, elle a eu beaucoup d’expériences avec cette structure. Elle fut Secrétaire de commission à l’organisation locale membre (OLM) de Pétion-ville. Elue vice-présidente programme en 2013, elle gravit encore les échelons pour occuper le poste de Vice-présidente de l’OLM après son élection en 2015. Au cours de cette même année la présidente d’alors, DINA BOLIVAR part pour l’au-delà. Le chagrin battait son plein au sein de l’OLM. Le découragement des membres dû à cette perte douloureuse était presqu’inévitable. Il leur a fallu quelqu’un de dynamique, une personne très motivée, ayant le sens du sacrifice pour remonter la pente.

Il leur fallait une Faydi ! Malgré les situations difficiles, elle a su mener la JCI Innovation de Pétion-ville à bon port. Et de fait, ils ont remporté le prix du meilleur projet de l’année avec le projet de santé : Dépistage du Cancer du col de l’utérus et des seins. En 2017, elle remporte les élections comme Vice-présidente de la zone Ouest. Actuellement Marie Faydi Celan est Présidente nationale du mouvement en Haïti. Elle a réalisé pleins de projets avec la JCI Haïti, notamment des collectes de sang pour la Croix-Rouge, la réalisation de la World Clean Up Day en septembre dernier et plus récemment la réalisation de la 7e édition du concours Ten Out standing Young Persons (TOYP).

La vie n’a pas fait de cadeau à Faydi, elle s’est battue du bec et des ongles pour être la femme qu’elle est devenue. Aujourd’hui Faydi Célan est la mère célibataire d’une petite fille de quatre ans. Son sens de responsabilité, sa patience et son dévouement lui donne les moyens d’être à la fois mère, professionnelle et leader, sans pour autant cessez d’être une femme et de nourrir ses passions. Haïti est un pays imprévisible et devant toutes les menaces qui pèsent sur l’avenir, la plus grande peur de Faydi c’est de perdre les gens qu’elle aime.

Chrissie Wellington a dit un jour : « Saisissez chaque opportunité qui se présente à vous, vivez chaque expérience. Laissez une marque dans le monde, pour les bonnes raisons ». La présidente nationale  de la JCI a saisi les opportunités qu’elle a eues. Et aujourd’hui la personne qu’elle est devenue n’est pas dû au hasard ; encore moins une faveur. Déterminée, Marie Faydi Celan continue son petit bonhomme de chemin, elle nous dit vouloir se concentrer sur la peinture « mon projet Fay Collection » puis se préparer à faire un master sur la Santé mondiale.

Avant de prendre congé de nous elle s’est adressée aux jeunes femmes de son pays « Ne cessez jamais de croire en vos rêves. Délivrez de bons produits à bons ports. Ne vous sous-estimez jamais. Faites le bien, soyez juste et honnête… »

Laisser un commentaire

Catégories