© %author%

Femme noire d’origine haïtienne, Madwa-Nika Cadet élue députée de Bourassa-Sauvé

Avec près de 43% des voix, Madwa-Nika Cadet a remporté les élections législatives de ce lundi 3 octobre 2022, de Bourassa-Sauvé, circonscription électorale provinciale du Québec. Elle est la première femme noire élue de ce district.

Officiellement choisie par les membres du Parti Libéral du Québec (PLQ), Madwa-Nika a remporté l’investiture ouverte dans Bourassa-Sauvé au troisième tour. Il rassemblait trois candidates soit Madwa-Nika Cadet, Marie-Livia Beaugé, Chantal Rossi et Angiolino D’Anello.

Le pourcentage de réussite de la jeune femme est évalué à 43%. Par cette victoire remarquable, elle a également consolidé les bases de cette forteresse libérale. Sachant que depuis la création du parti politique PLQ en 2001, les citoyens de Bourassa-Sauvé en n’ont jamais élu d’autres. A titre d’exemple, L’ancienne vice-première ministre, Line Beauchamp, a représenté le parti pendant plus de 9 ans.

Avocate, titulaire d’un Activity-Based Management (M.B.A) de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise en Politiques Publiques de l’Université Georgetown aux États-Unis, Me Madwa-Nika Cadet a travaillé à la Banque mondiale comme analyste politique et au sein de grands cabinets d’avocats.

D’originaire haïtienne, elle milite au sein du Parti Libéral du Québec (PLQ) depuis une quinzaine d’années. Son engagement politique s’est amorcé dans l’association libérale de Bourassa-Sauvé et a été marqué par son dévouement envers des enjeux chers aux Nord-Montréalais, notamment en matière de petite enfance, de mobilité intergénérationnelle et d’équité des chances. Ayant à cœur la justice sociale et les libertés individuelles, Madwa-Nika Cadet souhaite continuer à véhiculer ces valeurs à titre de parlementaire.

« Au cours des dernières semaines, j’ai rencontré les citoyens qui m’ont partagé leurs préoccupations. J’ai ciblé les vrais enjeux et nous allons présenter de vraies solutions ! Ensemble, nous allons bâtir Bourassa-Sauvé à la hauteur de nos ambitions. Je tiens à féliciter l’ensemble des candidats.es à cette investiture. Nous sommes unis et nous allons gagner le 3 octobre prochain! », avait-elle déclaré avant les élections.

Depuis un certains temps, les femmes noires de part le monde se sont battues pour se faire une place dans la politique. En 2021, lors des dernières élections municipales dans la société nord-américaine, on a constaté qu’un nombre incroyable de femmes noires ont été élues soit comme conseillère municipale ou comme mairesse d’arrondissement. Sans oublier les postes clés de vice-présidente et de porte-parole officielle de la Maison Blanche qu’occupent respectivement l’Afro-Américaine Kamala Harris et l’Haïtiano-Américaine Karine Jean-Pierre.

Maintenant, la victoire de Madwa-Nika Cadet confirme que l’ascension politique des femmes noires est de mise dans toutes les sociétés et qu’elle constitue indubitablement une source d’inspiration inestimable pour les jeunes de la communauté noire.

Dans son discours après sa victoire historique, la nouvelle députée a déclaré, « Grâce à vous, grâce aux électeurs de Bourassa-Sauvé, on va pouvoir bâtir Montréal-Nord à la hauteur de nos ambitions ». Cette déclaration a été soutenu par des applaudissements assourdissants venant de ses partisans.

En créole haïtien, elle a également profité de l’occasion pour prononcer ses mots de remerciements à la communauté haïtienne, qui, selon elle, s’est mobilisée pour participer au processus démocratique.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories