© %author%

L’Algérie se révolte pour sauver Rima Annane, brûlée vive pour avoir refusé une demande de mariage

C’est la consternation en Algérie, suite à l’affaire de Rima Annane,victime de tentative de féminicide, cette enseignante algérienne de 28 ans a été brûlée vive par un homme pour avoir refusé son offre de mariage. Entre vie et mort, sa prise en charge s’organise.

Ryma Anane, 28 ans, est professeure de français dans une école privée de Tizi-Ouzou, en Algérie. Elle a été brûlée vive le 26 septembre.

Les faits se sont produits alors que Rima attendait le bus dans le village d’Aït Farés, village de Kabylie, situé près de Tizi Ouzou en Algérie, pour se rendre au travail de professeur de français dans une école l’homme l’a aspergée d’essence avant de mettre le feu en faisant usage d’un briquet. Ryma parvient à courir jusqu’à chez elle, le corps en feu, avant que son frère et sa maman ne l’aident. Brûlée au 3ᵉ degré, gravement atteinte mais fort heureusement encore en vie, Rima a rapidement été hospitalisée, et admise en réanimation au service des grands brûlés, au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, une commune du Nord de l’Algérie. Selon les récits des proches de la victime dans les médias, le jeune homme voulait épouser Rima, mais elle a refusé. Il a commencé à l’harceler, son père a même parlé à la famille du jeune homme, mais sa tentative de l’éloigner de sa fille a échoué et personne ne s’attendait à ce que cette personne arrive pour commettre! Un crime odieux. Les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire de la jeune enseignante qui se trouve en état alarmant et le message d’appel au soutien est lancé depuis le 10 octobre, par la famille de Rima Annane.

Son pronostic vital étant engagé, sa famille, ses amis et collègues ont créé une cagnotte leetchi pour sa prise en charge à l’étranger : https://www.leetchi.com/c/ryma-fhm25 Aujourd’hui, 52 000 euros ont déjà été collectés. Rima, qui n’aurait pas obtenu de visa pour la France, a finalement été évacuée vendredi 14 octobre vers l’hôpital Quironsalud de Madrid en Espagne. Son état serait toujours critique à l’heure actuelle.

Ryma, accompagnée par son frère, pourra avoir une prise en charge adéquate et une autre chance à la vie. (Album © Facebook ;Tadarth-iw)

Cette énième tentative de féminicide a embrasé les réseaux sociaux, les internautes demandant aux autorités compétentes un durcissement des peines pour les hommes commettant ce genre de crimes et de donner plus d’attention aux inquiétudes exprimées par les femmes qui, cherchant une protection. Le phénomène croissant de la violence à l’égard des femmes en Algérie est préoccupant.

En effet, d’après la liste non exhaustive publiée par l’association Féminicides Algérie, 32 femmes ont été assassinées par un voisin, un fils,un amoureux éconduit, un père ou encore un frère depuis le début de l’année 2022 sur le territoire algérien.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories