© %author%

Crédit photo : Magnelo Tattegrin

« Miwa fanm », une belle réussite pour la restitution de l’atelier

Sous l’instigation de l’organisation Nègès Mawon, les artistes de l’atelier de vernissage baptisé « Miwa fanm » ont exposé le fruit de leur travail au Centre d’art, hier mardi. Ce sont six tableaux qui racontent chacune une histoire singulière sur la femme.

En moins d’une semaine, l’atelier qui a été réparti sur 5 séances avec la professeure Yaël Talleyrand a permis à plusieurs jeunes femmes étudiantes de s’imprégner de l’univers du vernissage, de la peinture. Au Centre d’art, ces dernières sont revenu sur la qualité de leur travail et l’expression qu’elle reflète.

« Depuis longtemps j’avais toujours nourri un amour pour l’art surtout la photographie et la peinture mais je n’avais pas la chance de le pratiquer. Lorsque j’avais vu l’annonce sur les réseaux sociaux, je me suis dit pourquoi pas tenter ma chance. Heureusement ma candidature a été retenue », raconte Naïka Sephora Aurélus, l’une des bénéficiaires.

Cette étudiante en 4ème année de Médecine à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’État d’Haiti (FMP/UEH) voit en ce projet une expérience qui lui a permis de se connaître davantage. De poser et répondre certaines questions comme, « Qui nous sommes vraiment ? Comment peut-on se représenter véritablement dans notre société ? Je peux autant faire la peinture que la médecine. Ça me donne envie de continuer et pourquoi pas développer une carrière », croit-elle.

Pour Anne Vixamar, étudiante en Art plastique à l’ENARTS, le début n’a pas été facile. « Moi, qui ignorais auparavant mes capacités en tant que femme. Je me retrouve face à moi-même », confie-t-elle « J’ai colorié mon rébellion, mes incertitudes, mes traumatismes », ajoute-t-elle.

Leïka Destiné, Anne Vixamar, Naïka Sephora Aurélus, Mia Estimé, Dashka Charlemagne, Francesca Guillaume sont les 6 jeunes femmes qui ont été retenues pour participer à l’atelier de vernissage. Elles ont été unanimes pour déclarer leur satisfaction à l’issu de ce projet.

Laisser un commentaire

Catégories