© %author%

Monique Toussaint, toujours au service de sa communauté

Monique Toussaint est née en République Démocratique du Congo de mère africaine et de père haïtien, elle a fait ses études primaires en Belgique à l’Institut Nationale des Jeunes, ses études secondaires à Port-au-Prince au Centre Classique Féminin (CCF). Elle a étudié le secrétariat à la First School, elle a été la lauréate de sa promotion. Elle a ensuite poursuivi ses études en Droit à la ville des Cayes où elle vit actuellement. Elle a également reçu une formation en Ticketing à Voyage and Tourisme.

Femme très dynamique Monique prend à cœur tout ce qu’elle entreprend. Elle a un parcours professionnel assez chargé, sa principale occupation est le notariat qu’elle pratique depuis plus d’une vingtaine d’années. Elle a travaillé à la Téléco de Port-au-Prince pendant 7 ans. Elle a effectué deux stages de 2 mois chacun,  à la American Airlines et la Air France.

Lors d’un concours organisé par la Clinton Bush foundation en 2012 sur les plans d’affaires,
sur un total de 1000 participants
elle a fait partie des 30 premiers finalistes. Quoique n’ayant pas figuré parmi les 10 gagnants bénéficiaires d’une somme de 10 000 dollars américain, elle a quand même réalisé son projet en 2013. Pour être à la hauteur de cette tâche, elle a du suivre une formation pratique pendant un an et demi sur l’organisation de l’agence de voyage à l’Institut (IFHT), elle l’a dirigée de 2015 à 2020 cette école. Aujourd’hui, elle est propriétaire de l’agence de voyage Mon’Edy Tourisme Agency, qui dessert  tout le Grand Sud. En 2015, elle a été nominée Digicel Entrepreneure de l’Année de la catégorie émergente.

Monique a beaucoup de cordes à son arc, mis à part les études, les participations à des concours, elle fait partie également de beaucoup d’organisations. Elle est membre de la CCIS, membre de  l’Association Touristique du Sud ( l’ATSud), membre de la Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haïti CCFEH depuis 2016. Elle est Toasmasters depuis 2016. Elle a été sollicitée par l’Ambassade Américaine dans le cadre de son entreprise pour participer à des séminaires de formation ( Take Camp Okay et Haiti Teck Summit).

Du service de Notariat à l’agence de voyage, Monique dessert la communauté cayenne. Néanmoins, elle n’est pas la seule, mais c’est son dynamisme et son savoir-faire qui la démarquent des autres, d’autant plus que chaque entreprise à ses propres stratégies de fonctionnement. Durant toutes ces années, son professionnalisme lui a permis d’être la référence, elle a
des clients venant de partout, des Cayes, des zones avoisinantes telles que Coteaux, Jérémie, Léogane et Miragoãne.
Elle a permis à des jeunes étudiantes de faire des stages en Ticketing, malheureusement l’aéroport international n’a toujours pas vu le jour selon ce qu’elle a raconté.

Comme toute entrepreneure, Monique a connu quelques difficultés dans l’exécution de ses tâches. En tant que  prestataire de service elle  fonctionne avec l’aide de ses partenaires, quand tout va mal pour eux, quand l’insécurité bat son plein cela affecte les services qu’elle fournit. Par exemple la livraison et la récupération de passport à cause de la fermeture de l’ambassade américaine ou de l’insécurité sur la route, le renouvellement des visas dominicains n’a pas du tout été facile.

Malgré tout ce qu’elle a déjà comme acquis, Madame Toussaint a encore et encore des plans d’avenir. Présentement, elle suit un cours en genre et développement, elle très intéressée
à l’éducation et à l’épanouissement des jeunes filles qui n’ont pas les moyens économique leur permettant de poursuivre leurs études. Pour cela, ce qu’elle projette leur permettra sans nul doute de s’autonomiser économiquement.

L’entrepreneure, estime qu’elle ne fournit pas ses services au maximum à cause de certaines restrictions, mais fait de son mieux. Membre du mouvement toasmaster cela lui permet de renforcer sa capacité en leadership. Ainsi, sa première intention est de pouvoir aider les jeunes à s’orienter, de lier connaissance avec certains métiers dont ils ignoraient. Des projets pour l’émancipation des jeunes, elle en a plein la tête ; via le club Toasmaster organiser des concours pour les différentes écoles. Disciple de l’excellence,  elle veut avant tout renforcer sa connaissance pour pouvoir mieux encadrer les jeunes vu qu’ils représentent le fort pourcentage de la population cayenne.

Malgré les multiples problèmes auxquels fait face le pays, Monique Toussaint ne compte pas rompre les liens de sang. Il y a un an de cela elle était en convalescence à l’extérieur, pour sa famille et ses enfants elle aurait pu rester mais la pierre avait déjà été posée elle veut continuer le travail, créé un abri pour permettre aux jeunes de s’abriter. Elle a fait savoir qu’il y a plein d’espoir en Haïti.

Mme Toussaint a beaucoup de modèles dans la vie, elle cite : « Les femmes qui ont marqué leur temps telle que Jacqueline Kennedy-Onassis
ancienne première dame des États-Unis, une femme qui a su épauler son mari et qui en a fait président, Michelle Obama m’inspire aussi. L’acteur Sydney Poitiers décédé récemment, avait marqué son temps il a été le 1er noir a être Oscarisé. En Haïti, j’aime Gessica Geneus pour le travail qu’elle fournit, Fabienne Colas et aussi toute ces jeunes femmes qui ont décroché des prix alors qu’Haïti est en lambeau. Et aussi Madame Daniela Jacques, que j’admire pour sa capacité, ses talents et son leadership ».

 » J’ai suivi les gratifications de Femme Dofen Awards, cela met les femmes en exergue. J’ai été étonnée et fière de ma nomination parce que j’ai quand même attiré l’attention. Cela me montre justement que je suis sur la bonne voie pour accomplir tous mes grands rêves et de permettre à la communauté de bénéficier encore plus de mes performances  » a t-elle déclaré.

Elle conseille surtout aux jeunes de faire quelque chose dans laquelle ils prennent du plaisir. Par conséquent, ils ne sentiront point la fatigue, la déprime et la dépression. Dans son métier de notaire elle dit ne jamais ressentir de la lassitude tant elle est passionnée par ce qu’elle fait. Elle les conseils également, de toujours rester en quête de savoir, autant en apprendre davantage et faire que ce que l’on fait puisse rejaillir dans la communauté.

Laisser un commentaire

Catégories