Oulimata Sarr, Première femme ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération au Sénégal
© %author%

Nomination de la première femme ministre de l’Économie au Sénégal

Le Sénégal a nommé Oulimata Sarr, 51 ans, ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération. Sa nomination a trouvé un écho hors des frontières de son pays. Première femme ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération au Sénégal, Oulimata Sarr est à la base une spécialiste des chiffres qui a excellé au sein des organisations internationales. Elle prend ainsi les rênes d’un département stratégique dans un contexte de défis pluridimensionnels, mais… Garde confiance !

C’est l’exception au sein du nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Ba. « Beaucoup de gens ont été surpris. Avec la nomination d’un gouvernement très politique, on s’attendait à un ministre tout aussi politique. Cette fonction sera un nouveau challenge pour elle » observe une source à l’Économie.

Mme Sarr, experte en finance et en développement depuis plus de 25 ans, devient la première femme à occuper ce poste, avant d’assumer ses nouvelles fonctions, elle était Directrice régionale d’ONU Femmes pour l’Afrique centrale et de l’Ouest , coordonnant ses activités dans 24 pays africains.

«Je ne m’intéresse pas au microfinance pour les femmes, je m’intéresse au macrofinance et je veux qu’elles aient plus de richesse dans le monde. Je veux que les femmes aient un siège et soient des leaders à la table. Et quand il sera temps de partir, donnez-le à une autre femme ; sans aucun doute le reste de la table sera déjà occupé par des hommes »

Déclare Sarr à la Fondation mondiale des femmes dans un entretien passé.

Mme Sarr a contribué à des initiatives ciblant l’autonomisation des femmes telles que l’Initiative des femmes Cartier, le Réseau de leadership africain, Vital Voices et Afrique2.0

Alors que le nouveau gouvernement sénégalais est à durée déterminée, les prochaines élections présidentielles étant prévues en février 2024, la question émerge quant à la disposition de temps nécessaire pour faire ses preuves. Pour sa part, elle entend bien composer avec la « belle équipe » de son département. « Je compte aussi travailler main dans la main avec mon collègue Moustapha Ba, Ministre des Finances et du Budget », prévoit Oulimata Sarr, soulignant -lors de la cérémonie de passation de service- sa détermination à mener à bien sa mission.

Son parcours inspire plutôt la confiance. « Je suis sûr qu’elle relèvera avec brio ce défi, du fait de son expertise, son expérience et de ses qualités personnelles. Elle a relevé plusieurs défis dans sa riche carrière », a déclaré Amadou Hott en passant le bâton de commandement à la nouvelle ministre

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories