© %author%

Nou se fanm : une production de l’artiste Jean Jean Roosevelt à la gloire des femmes

En prélude au 8 mars, date qui marque la commémoration des droits des femmes, le compositeur Jean Jean Roosevelt présente « Nou se fanm ». La vidéo est déjà disponible sur YouTube depuis hier jeudi. Ce morceau fait partie d’un projet spécial baptisé « Rèl fanm ». 8 voix féminines pour 8 chansons.

Adolescente, femme agricultrice, femme de bureau, laborantine, docteure, femme batteur, femme athlète, policière, écolière, avocate, mère de famille, femme enceinte, femme ronde. En dépit des différentes classes sociales, « Nou se fanm ». D’une durée vidéo de 3 minutes et 2 secondes, le clip réunit la voix de 8 femmes pour une cause commune.

« Nou se solèy. Nou se limyè. Nou se sèl. Nou se matyè », affirme Kettia. « Se nou ki pòt lavi sou tè. Se nou ki bay lanmou jarèt. Lespri yo rekonèt sa », rétorque Christie. Et c’est à l’unisson que les filles chantent et répètent le refrain formé d’une seule et simple phrase, « Nou se fanm ».

Ce son est un monologue qui rappele que les femmes sont présentes dans la société et affirme leur statut avec fierté. Par ailleurs, il dénonce toutes formes de violences faites à l’endroit de celles-ci. « Nou sèmante 77 fwa 7 fwa. Nou pa p kite yo betize nou ankò », assure Saïka.

Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. Elle est considérée par plus d’un comme une journée de sensibilisation et de mobilisation. Bon nombre de gens vont profiter de ce jour pour faire des souhaits. Néanmoins, ils oublient que la lutte pour le respect des droits des femmes est un combat quotidien.

Laisser un commentaire

Catégories