© %author%

October Breast Cancer Awareness month, Woman holding Pink Ribbon for supporting people living and illness. Healthcare, International women day and World cancer day concept

Octobre Rose : 37 ans dédié à la sensibilisation du cancer du sein dans le monde ; une campagne menacée en Haïti

A travers le monde, le cancer du sein est le type de cancer le plus fréquent chez la femme. Chaque année, cette maladie fait beaucoup de victimes. En Haïti, elle est le deuxième trouble prédominant recensé dans les cas de mortalité féminine.

Selon le médecin du service d’oncologie de l’hôpital Saint-Luc, Dr. Joseph Bernard Jr, les femmes les plus susceptibles de développer le cancer du sein sont celles qui n’ont jamais enfanté ou qui n’ont pas allaité leurs enfants; celles qui ont été ou sont sous contraception hormonal; les fumeuses ou anciennes fumeuses et les alcooliques ainsi que celles qui ont eu leurs règles avant l’âge de 12 ans ou une ménopause tardive après 50 ans. Le cancer du sein peut aussi atteindre les hommes, bien que ce soit rare, a t-il précisé.

L’âge est un facteur essentiel au risque de développer le cancer du sein. Toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n’ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge sont concernés par le dépistage. Le cancer du sein peut être génétiquement transmissible de mère à fille. Dans ce cas, il atteint surtout les jeunes femmes dès la vingtaine.

Depuis 1985, le mois d’octobre a été choisi par l’OMS comme un mois symbolique pour lutter contre le cancer du sein et sensibiliser la population au dépistage précoce de ce fléau mondial. Cette année en Haïti, la campagne pourrait ne pas connaître de grande succès, en raison de la crise humanitaire et de la situation sociopolitique et économique précaire dans laquelle se trouve pays.

Un « mois rose » est le thème désigné en signe de solidarité aux patients cancéreux, particulièrement aux femmes atteintes du cancer du sein. Au cours de ce mois, allant du 1er au 31 octobre, les institutions sanitaires haïtiennes devraient organisées une panoplie d’activités de sensibilisation, de dépistage et de collecte de fonds au bénéfice de la population haïtienne.

Origine de « Octobre Rose »

Cette campagne annuelle de communication et de sensibilisation au dépistage du cancer du sein et au levée de fonds pour la recherche, est originaire des États-Unis. Elle a été célébrée pour la première fois sur ce sol en 1985 et elle a été soutenue par la société American Cancer Society et l’entreprise Imperial Chemical Industries. C’est jusqu’en 1994 qu’elle a été promue pour la première fois en France, à l’initiative du groupe Estée Lauder qui a créé l’association « Le Cancer du sein, parlons-en ! » et du magazine Marie Claire.

Le symbole de cette campagne est le ruban rose. Ce dernier est la représentation internationale de la lutte contre le cancer du sein. Il est apparu en France vers 1992 après que la Vice-présidente du groupe Estée Lauder, Evelyn Lauder, l’a utilisé pour faire référence à son diagnostic de cancer du sein de stade 1. Elle a choisi la couleur rose parce qu’elle était liée et attribuée aux femmes, mais aussi parce qu’elle transmettait un sentiment de santé et une disposition agréable de l’esprit. Selon l’association Breast Cancer Action, la couleur rose a été choisie car c’est une couleur féminine, douce, joyeuse et qui évoque la bonne santé, tout ce que le cancer n’est pas.

Durant la campagne, des activités caritatives, des marches ou des courses à pied sont organisées dans certaines villes des pays du monde où les participants (hommes et femmes) marchent et courent pour montrer leur lutte contre le cancer du sein.

Depuis sa création en 1985, Octobre rose a servi de source d’inspiration à de multiples secteurs et artistes à travers le monde. A l’image de la Tour Eiffel à Paris, du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, du Centre national de natation de Pékin ou encore de l’Empire State Building à New York. Tout au long du mois, de nombreux monuments s’illuminent en rose à travers le monde.

De nombreuses œuvres d’art urbain et mouvement font aussi leurs apparitions en guise de soutien à cette campagne comme le mouvement Paint for Pink qui est à l’origine de nombreux graffitis à New York, le concept Umbrella Sky Project qui inspire les gens des villes à suspendre des parapluies roses au-dessus des rues, etc…

En Haïti, malgré le sous effectif des hôpitaux qui sont dotés de services de traitement de cancer, cette campagne est toujours de mise. De nombreux groupes, organisations et magazines ont l’habitude d’en faire la promotion tel que Group Médialternatif (GM), le Magazine Jeunes Cultivés avec le programme Octobre Rose Haïti, le Groupe Support Contre le Cancer (GSCC), pour ne citer que ceux-là. Mais tenant compte de la réalité actuelle du pays, menée à bien cette campagne est probablement sujet à de nombreux risques car, l’insécurité grandissante, l’indisponibilité des produits pétroliers sur le marché, la fermeture des hôpitaux faute de carburant risquent de mettre des bâtons dans les roues des organisatrices.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories