© %author%

Crédit photo : soumise par Rosenie Gustave

Òganizasyon fanm vanyan Marigo fête sa vingtième année d’existence

Òganizasyon fanm vanyan Marigo(OFAVMA) qui est une organisation féministe prônant l’émancipation et le respect des Droits de la femme, vient de célébrer ses vingt ans le dimanche 30 septembre à Togiram, dans la commune de Marigot. Cette célébration s’est déroulée en présence des personnalités publiques et politiques dont plusieurs d’entre elles ont été honorées.

Durant cette journée, l’OFAVMA a organisé une activité où plusieurs personnalités ont intervenues, notamment le député de la circonscription, l’honorable Deus Deronneth qui en a profité pour parler de ses réalisations au parlement. Par ailleurs, Marie Laurence J. Lasègue a intervenu sur le rôle de la femme dans la politique. Elle, ainsi que Liliane Pierre Paul et une organisation de la diaspora dont le nom n’est pas mentionné ont reçu des plaques d’honneur en guise de remerciement pour leurs actions en faveur des femmes dans la société haïtienne.

Des cadres politiques ont répondu présent tels: des représentant de l’Office de la Protection du citoyen, des représentants du Ministère à la Condition féminine aux Droits de la femme. Ces derniers ont visité le centre de santé et du bien être de l’OFAVMA.

En outre, la célébration des vingt ans de l’òganizasyon fanm vanyan Marigo est l’occasion de faire le bilan de tout ce qui a été réalisé dans la commune. « Se yon fason pou nou vini ak lot pèspektiv, epi pou nou pwofite gade fòs ak feblès nou » a relaté Rosenie Gustave fondatrice et PDG de OFAVMA.

L’organisation dispose d’un bureau et participe dans la vie des habitants de différentes façons. Elle aide dans les domaines de la santé, l’agriculture et dispose d’un espace de loisirs pour les jeunes. Ces derniers reçoivent des formations en informatique et en Droits humains.

Enfin, Rosenie Gustave fondatrice de l’OFAVMA et membres de plusieurs organisations comme « Rezo fanm » et « Fanm yo la » se donne à fond dans la lutte contre la maltraitance des femmes et la violation de leurs Droits. En ce sens, elle invite les femmes à faire du réseautage qui selon elle, peut aider à se développer.

Laisser un commentaire

Catégories