© %author%

Roselène Estinphil, la ènième victime de Martissant

Roselène Estinphil est l’une des rescapés de l’accident survenu hier jeudi, entre Martissant 15 et 17 suite aux nombreux tirs nourris par des hommes armés de la zone. Le chauffeur du minibus assurant le trajet de Carrefour vers le centre-ville a été tué sur le coup. Ce matin, au journal Premye okazyon la commerçante a relaté l’affreux événement.

 » Nou di chofè a kanpe la non. Mwen di men yon vwati ki la kanpe poukisa w pa kanpe ? Li reponn nou, tire a se anlè li ye se pa la. Li wè gen machin ki lage epi li lage dèyè yo. Nou redi l kanpe la, li pa kanpe toujou. Lè nou rive aprè ponp lan, nou tande katouch gaye sou, katouch », a déclaré la pauvre dame avec de nombreuses contusions sur les parties visibles de son corps.

Avec une voix faible et tremblotante, elle a continué son récit. « Kounya chofè a pran yon bal. Mwen pa konn kote l pran l. Si se nan tèt oubyen nan bouch. Te gen yon lòt dam ki te devan, li gen lè pran bal tou ». Avec un morceau de tissu de couleur blanche qui fait office de pansement, la passagère a sifflé,  » epi machin nan chavire avèk nou, pa gen moun sou volan ankò ».

Sans aucun secours, la dame entend les cris de tous les passagers paniqués et affolés. Une jambe d’un monsieur est restée coincer sous la voiture. Il appelle à l’aide. Roselène choquée, de son côté ne sait encore quoi faire. Courir. Elle ne peut pas.  » Lè m vin leve atè a, m sou, m wè nwa. M pa kapab kouri. Kounya gen yon dam ki di wè si w ka mache non pou w retire kò w la, men mesye yo ap anvayi n la. Ann retire kò n non ».

Les rescapés de l’accident ont tenté de se rendre vers Fontamara mais sans succès. « Yo gaye bal sou nou » a-t-elle avoué. Ils étaient obligés de prendre l’autre direction. Arrivés devant l’Église st Bernadette, un chauffeur de camionnette a conduit trois d’entre-eux à l’Hôpital Général, malheureusement pour une modique somme de 2 250 gourdes, Roselène a vu se refuser les soins nécessaires. Elle a passé la nuit entière sur une chaise sans être consultée par un médecin.

Laisser un commentaire

Catégories