© %author%

Source photo google search

Une femme candidate à la présidence au Mali, une grande première fois

Une dizaine de candidats dont une femme ont défilé ce week-end pour poser leur candidature aux élections présidentielles prévues pour le 29 juillet prochain. Ce dimanche 17 juin, Kante Diébou Ndiaye a fait pencher la balance en se présentant comme candidate. Une grande première de toute l’histoire de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

« Je suis une candidate parce que je suis révoltée. Parce que je vois que les hommes qui sont la comme candidats sont en train de faire des histoires. Ils ne pensent qu’à eux-mêmes. Ils ne pensent pas au pays. » a déclaré la femme d’affaire et entrepreneure de 55 ans pour expliquer le pourquoi de sa candidature. 

Selon la loi électorale de 2016, modifiée en 2018, chaque candidat doit recueillir un certain nombre de parrainage qui est décerné par des députés ou des conseillers communaux pour que la Cour Constitutionnelle valide leur dossier de candidature. Une procédure que la femme d’affaire de 55 ans assure avoir déjà complété.   

Selon l’Africa News, une autre malienne compte faire ce que les hommes n’ont pas pu faire. Abidine Rakia Alphadi, 45 ans, est en plein processus de collecte de parrainage pour pouvoir déposer sa candidature. Ce qui laisse à penser que Kante Diébou Ndiaye n’est pas la seule femme à vouloir prendre en main le sort du Mali.

A noter que, compte tenu de la loi en vigueur, il n’y a que la candidature de Mme Kante qui soit, pour l’instant, acceptée.   

Pour plus d’infos

http://www.rfi.fr/afrique/20180618-election-presidentielle-mali-kante-diebou-ndiaye-femme-candidate http://fr.africanews.com/2018/06/18/presidentielle-au-mali-deux-femmes-veulent-bousculer-les-hommes/

Laisser un commentaire

Catégories