© %author%

Une jeune femme est libérée après emprisonnement pour le meurtre de son mari violent

En Turquie, une femme a été libérée ce lundi 26 avril, après avoir été emprisonné pendant plusieurs mois pour l’assassinat de son mari violent. Le tribunal qui avait jugé l’affaire considère que cet acte a été commis en légitime défense. Une nouvelle réconfortante et plein d’espoir pour les organisations féministes.

Le mari de Milek Ipek depuis 12 ans, a failli la tuer en présence de ses deux filles âgées respectivement de sept et neuf ans. Ligotée, après plusieurs heures de tortures et de menaces à son égard et à sa progéniture, elle l’a assassiné en le tuant par balles avec un fusil de chasse. Le fait est arrivé le 7 janvier 2021, à Antalya une région turque.

C’est une jeune femme au visage déformé sous les coups du mari-agresseur que la justice turque a incarcéré en janvier. Des photos de Milek prouvant son agression physique ont choqué tout le pays. Elle est restée en détention durant plusieurs mois.

Lors du procès qui a reçu plusieurs témoins, elle a déclaré qu’elle subit ainsi que ces filles les assauts de son mari depuis plusieurs années. Ce que ces dernières ont confirmé. Finalement le tribunal a tranché qu’elle avait agi en légitime défense.

 » Les mots me manquent. Je n’ai jamais voulu en arriver là. Je veux remercier tous ceux qui ont été de mon côté, qui m’ont soutenue » a confié la jeune femme âgée de 31 ans, après sa libération. Elle risquait 6 ans derrière les barreaux, la peine qu’exigeait le procureur.

Laisser un commentaire

Catégories