Crédit photo Chambre des Députés
© %author%

Vers l’implication des femmes dans le travail des parlementaires

La commission Condition féminine et équité de genre, de concert avec le Caucus des femmes parlementaires a animé le vendredi 20 avril un atelier d’échanges et de discussions. Ce dernier a eu lieu entre diverses organisations féministes et de femme à l’hôtel Le Plaza. Le but de cette rencontre c’est de trouver l’implication des organisations féministes et de femmes dans leur travail de parlementaires.

Autour d’un panel bien constitué, les honorables députés Marie Gladice St-Jean Lundi et Raymonde Rival ainsi que l’honorable sénatrice Dieudonne Luma Etienne, ont exposé leur travail au  sein du Parlement et les multiples défis auxquels elles font face. « Le travail n’est pas facile », avouent-elles.

En quête de l’appui des organisations féministes et de femmes, ces parlementaires cherchent à développer un mécanisme de consultation stratégie, à mettre en place une stratégie pour un travail beaucoup plus efficace au profit des femmes.

Au cours  de cet atelier de discussions et d’échanges, les participantes ont abordé divers sujets comme la loi sur la question de quota qui doit être respectée, la question sur les violences faites aux femmes et d’autres sujets relatifs a la vie des femmes en Haïti. En ce sens, elles ont apporté diverses pistes de solutions comme garder un dialogue permanent avec la commission par le biais d’un comité, travailler au renforcement de leurs organisations respectives, etc.

Par ailleurs, le président de la Chambre des députés Gary Bodeau ainsi que l’actuelle ministre à la Condition féminine et aux Droits de la Femme Eunide Innocent ont salué l’initiative dans leur prise de parole. De son côté, l’ancienne députée de la circonscription de Milot, Plaine-du Nord – 48e et 49e législature -, juge l’initiative louable. Elle se dit « fière d’avoir mené le combat afin de doter la Chambre des députés d’une structure comme la commission Condition féminine et équité de genre ».

Quant aux initiatrices, elles se disent très satisfaites de cette rencontre qui, selon elles, leur a fourni assez de matériaux utiles pour construire un édifice profitable à toutes les femmes du pays. « Elles promettent de répliquer ce dialogue dans les autres départements du pays », explique La députée Marie Gladice St-Jean Lundi

Laisser un commentaire

Catégories