© %author%

Wisline Alexis, une étoile parmi les étoiles

Si jadis, l’exercice de toute profession par les femmes constituait une forme de déchéance sociale, à l’inverse d’autrefois, certaines femmes se battent corps et âmes pour se faire entendre. À ce propos,  Wisline ALEXIS nominée Femme Dofen Awards 2022 dans la catégorie « Émancipation » s’est confiée sans langue de bois à la rédaction de Dofen News.

Wisline Alexis est née un 1er Septembre à Port-Margot, commune située dans le département du nord. Elle a fait ses études primaires à l’école Saint Joseph de Port-Margot, après quoi, elle rentre au Cap-Haïtien où elle a fait ses études secondaires, plus précisément au lycée Dutty Bookman du Cap-Haitien. En 2009, Wisline a débuté son parcours universitaire à L’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH) et en 2012, elle a décroché une licence en science de l’éducation et devenue psychoéducatrice de formation.

Éducatrice de son état, elle a commencé à titre de bénévole au collège l’Essor et au Centre Classique Féminin du Cap-Haïtien en accompagnant les jeunes adolescentes en les aidant à mieux comprendre et s’adapter aux périodes difficiles qu’elles traversent sans oublier les études.

Professeure, formatrice, femme engagée, Wisline Alexis est cette femme qui lutte pour la promotion, l’intégration et le respect des droits des femmes. Elle a la fibre des activités sociales, elle est membre active de plusieurs organisations qui luttent dans le domaine des droits humains telles que: Réseau Civiste et Droit de la Personne  (RECIDP) où elle joue le rôle de secrétaire générale.  Elle est également conseillère de l’organisation Femmes Leaders en Action pour le Changement d’Haïti (FLACH), et membre de l’association des Femmes  Universitaires du Cap-Haïtien (AFUCH-NORD). De part son leadership, elle est devenue responsable des relations publiques au sein de cette dernière.

Après avoir travaillé dans plusieurs projets relatives à la protection des droits de l’enfant au sein de plusieurs organisations de la place, elle est devenue défenseuse des droits des enfants plus particulièrement ceux des filles. À travers ces organisations, Wisline a formé plusieurs cohortes de jeunes en Life skills, estime de soi/ Confiance en soi et discipline positive.

La militante raconte qu’elle a eue beaucoup d’épines sur son parcours, mais elle avait une forte motivation et développait beaucoup d’amour pour son travail. Aujourd’hui, avec un sentiment de satisfaction elle affirme être fière du travail accompli au sein de l’AFUCH-Nord et de son évolution.

Sous un ton radieux, elle confie avoir eu beaucoup de femmes comme modèle, en revanche, celle qui l’accompagne et contribue à son évolution dans le secteur de l’émancipation de la femme n’est autre que Kattiana Duverneau Osias, la coordinatrice de L’association des Femmes Universitaires du Cap-Haïtien ( AFUCH-Nord).

Suites aux questions relatives à ses rêves et ambitions, la jeune militante a eu le courage d’avouer que le sien c’est de se voir évoluer un jour dans une société où les femmes et les filles traitées de manière juste et équitable, une société dans laquelle les droits des femmes ne sont plus piétinés. Et, pour cela elle va s’engager davantage afin d’orienter plus de jeunes filles à travers des séances de formation et de sensibilisation sur des thématiques différentes et en leur montrant la voie qui les mènent sûrement sur le chemin de la réussite.

Wisline n’a pas caché ses émotions quant à sa nomination de Femme Dofen Awards 2022 dans sa catégorie, elle nous fait croire que cet avec un sentiment de joie et de fierté qu’elle reçoit ce prix. Ce dernier réveille en elle plus de motivation, l’incite à continuer à avancer dans les secteurs dans lesquels elle évolue. Elle avance également que ce prix devrait susciter la motivation d’autres femmes, l’idée de pouvoir travailler davantage pour obtenir de meilleurs résultats.

Elle salue le travail de Dofen News qui, à travers, cette initiative permet au pays de découvrir des femmes extraordinaires qui font des actions impeccables dans leurs communautés. Elle raconte qu’elle suit l’initiative dès sa première édition et souhaite une bonne continuité à l’équipe.

La femme engagée conseille aux femmes  d’oser, de sortir de leurs zones de confort, de continuer à travailler dur, dêtre courageuses quelques soient les circonstances.  » Nous les femmes, nous avons beaucoup de capacités, nous pouvons travailler aussi bien que les hommes, il suffit seulement de croire en nos capacités », relate-t-elle.

Elle profite de l’occasion pour remercier le Dieu Tout-puissant qui lui a donné la santé, la force et le courage nécessaire pour continuer à lutter chaque jour malgré les circonstances. ses remerciements s’en vont également à l’endroit des membres de sa famille, sans oublier les organisations dans lesquelles elle travaille (AFUCH-NORD, RECIDP, FLACH ), et tous ses amis collègues et alliés qui ont tous contribué grandement à sa réussite.

Puisse Wisline Alexis continuer à oeuvrer activement dans le social au profit d’un changement positif dans sa communauté.

Laisser un commentaire

Catégories