© %author%

Après avoir menacé de tuer la vice-présidente Kamala Harris, une infirmière encourt 5 ans de prison

Une infirmière américaine de 39 ans, suspectée d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit de la vice-présidente des États-Unis d’Amérique, Kamala Harris a plaidé coupable devant un tribunal fédéral, vendredi dernier. La déclaration de sa condamnation est prévue pour le 19 novembre prochain. Selon l’avis des procureurs, elle encourt jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.

Niviane Phelps est une infirmière de l’État de Floride qui vient d’affirmer devant un tribunal fédéral qu’elle complotait pour assassiner la vice-présidente Kamala Harris. La mère de trois enfants a partagé plusieurs vidéos avec son mari en prison sur lesquelles, elle déclarait haut et fort qu’elle allait en finir avec la numéro 2 de la Maison Blanche. L’accusée a été vue sur une photo avec une arme à feu en mains.

Selon les enquêteurs fédéraux, la dame a également déclaré qu’étant « la tueuse à gage », elle avait été payée 53 000 dollars pour faire l’exécution. Aucune preuve a été établie sur l’existence d’une telle somme. La mère de Niviane Phelps, déboussolée a affirmé à NBC Miami que sa fille était malade et « qu’elle a écouté ce que les gens lui disaient ».

Laisser un commentaire

Catégories