© %author%

Crédit photo : Dofen News

Biyoghe Ntya Paule Jeannyce dans « Podium Mannequin »

En Abidjan, Biyoghe Ntya Paule Jeannyce est Mannequin à l’agence Sydney Conceptuel dirigée par le top model Fatim Sidime. Premier portrait de notre rubrique « Podium Mannequin » , Dofen News Radio vous livre les confidences de cette jeune femme gabonaise bourrée d’expériences.

Qui est Biyoghe Ntya Paule Jeannyce ?

Biyoghe Ntya Paule Jeannyce est une mannequin professionnelle de nationalité gabonaise. Âgée de 26 ans, elle a déjà un parcours bien garni. Ancienne danseuse des groupes : No comment, Harlem Privilege et unknown Dimension. Elle a aussi fait diverses apparitions dans des shows et un clip de Frank Baponga « Brille comme ». Jeannyce a débuté le mannequinat en 2012. Dès lors, elle enchaîne les événements annuels tant sur les scènes locales qu’étrangères tels que: Gabon Fashion Week, 10ansTop Mannequin , Fashion show Chouchou, Wax Me Gabon by Fabienne Greco, Miss Côte d’Ivoire 2018 pour Uniwax , MASA, AGOA, AfrikFashion Show et des concours comme Miss Gabon 2015, Miss Africa Calabrar 2016 et Miss University Africa 2018 au Nigéria. Outre ces nombreuses participations, Biyoghe Ntya Paule Jeannyce est également top model publicité et actrice. Elle a travaillé pour : La maison Castel , Aromate, Ma liste à moi Abidjan, CIE et SGBCI.

Fille de parents sportifs, Jeannyce ne s’était pas imaginée dans la peau d’une mannequin. Celle qui se vouait à sa seconde passion qu’est la danse n’aurait pas embrassé une si belle carrière en tant que model, si cela n’avait pas été un tour du hasard.« Le hasard fait bien les choses », cet adage semble avoir été pensé pour cette situation particulièrement. Même si au début la jeune gabonaise s’est confrontée à des difficultés à cause de ses formes généreuses, elle a su transcender cette croyance populaire qui fait croire que les mannequins doivent forcément être minces et filiformes. Chaleureuse, Jeannyce se confie sur ses débuts : 
« En 2012 j’ai été repéré par le coach d’une agence en sortant d’une battle de danse. Saisissant l’opportunité, le lendemain je suis allée passer le casting et j’ai été retenue. 
Au fil du temps ,je me suis réellement sentie à mon aise en défilant car j’ai pu travailler sur comment gérer mon stress grâce à mon expérience de danseuse professionnelle-vieille de quelques années-, le contact avec le public, le jeu de scène.
Notant que je suis une modèle aux formes africaines, je m’étais dit que face aux critères, je n’aurai pas ma place dans ce milieu. Il m’est arrivé dans les débuts que des stylistes ne voulaient pas me prendre à cause de mes formes. 
Mais notons que dans l’industrie de la mode, il n’est juste plus question de critères, mais également de valorisation du vêtement. Alors dès le moment ou j’ai commencé à défiler, malgré mes formes, les collaborations se sont multipliées. Je n’ai pour le moment subi aucun préjugé par rapport à ma couleur de peau. »

Quelles opportunités pour un mannequin professionnel ?

Avant tout , le mannequinat est un métier. Il nécessite du travail assidu , de la persévérance et aussi de la passion. Non seulement mannequin mais également actrice, top model publicité et ingénieur QSE( Qualité Sécurité et Environnement) , Jeannyce s’étale sur les opportunités qui s’offrent à elle dans ce métier :  « Le mannequinat me permet tout d’abord de m’exprimer, de m’ouvrir au monde en étant en contact avec d’autres origines, cultures, paysages. Egalement de rencontrer de magnifiques personnes avec qui tisser de bons liens. »
 
Au retour d’un voyage ou après de longues années d’expériences dans un domaine, on conserve toujours d’innombrables souvenirs qu’on aime partager et des anecdotes bien au chaud. Pour Jeannyce, faire le tri dans les moments les plus forts de sa carrière, se révèle un exercice difficile. « Pour moi, chaque événement est unique »dit-elle. Ainsi , cela a été un véritable casse-tête pour lui tirer trois moments forts de ses 8 années de carrière :

«  Les trois moments forts de ma carrière sont pour moi : mon départ sur Abidjan, mon premier défilé sur le Gabon( car j’ai décidé de laisser la danse et le sport pour le mannequinat). Le dernier, ma participation à un défilé pour une grande maison de mode gabonaise et même africaine(la veille de mon départ pour Abidjan).»

Biyoghe Ntya Paule Jeannyce dans « Podium Mannequin ».

Jeannyce est en effet le premier portrait de notre rubrique « Podium mannequin », un espace créé pour valoriser les mannequins. Évoluant à l’échelle internationale, la jeune gabonaise souhaite à travers ce filial partager l’amour et la passion de s’adonner à ce qu’on aime réellement. Interrogée sur les conseils qu’elle pourrait apporter à notre communauté de jeunes «  models » en Haïti, elle répond : « Je leur dirai d’avoir de la motivation, du caractère, de l’humilité mais surtout de la patience, car c’est un domaine qui détient une multitude de talents , alors il faut travailler chaque jour pour porter ses fruits, il faut être patient car chacun a son jour. Il faut avoir une solide confiance en soi afin de passer les obstacles que vous pourriez rencontrer. »

Un mot pour la rubrique “Podium Mannequin”?

Bien sûr! Notre gabonaise Biyoghe Ntya Paule Jeannyce pense que cet espace pourrait apporter une bonne visibilité au secteur de la mode. Ce qu’on espère aussi!

Laisser un commentaire

Catégories