© %author%

Caroline Zéphir, une vie empreinte d’art et de partage

Certaines personnes choisissent de vivre par et pour l’art alors que d’autres sont choisies par l’art. On parle toujours de Jacmel comme une ville hautement artistique et qui ne regorge que d’artisans extrêmement talentueux et polyvalents.es. Avec Caroline Zéphir, cette légende tend à se confirmer.

La jeune femme porte l’art dans son cœur et au bout de ses doigts. Il n’y a pas de technique qui lui fasse ombrage. Si c’est le cas, sachez que l’artiste ne s’est pas encore penchée sur son apprentissage. Quitte à y perdre le sommeil, elle maîtrisera la dite technique. Caroline parle le langage de l’art et a su non seulement l’insérer dans son quotidien mais elle en a fait d’une part une entreprise à but lucratif et d’autre part un espace de partage pour aider artistes et artisans à mieux s’approprier leur art et à se former davantage.

Dofen News : Parlez-nous un peu de vous?

Caroline Zéphir: Je m’appelle Caroline Zéphir, je viens de Jacmel, une petite ville située au Sud-est d’Haïti. J’ai une licence en Communication et Relations Publiques et je suis la fondatrice de CZart. Je suis également Co-Fondatrice de CollaboHT Branding Agency, une entreprise de création de marque. Je suis maman d’une charmante petite fille.

D.N : Quelle est votre source d’inspiration ?

C.Z : Avant tout, je suis une passionnée de l’artisanat ou de tout ce qui est craft, fait à la main. Depuis mon enfance, j’ai toujours été fascinée par les activités artistiques et créatives. Je cherchais toujours une façon de confectionner une nouvelle pièce à partir de n’importe quel autre objet. Je modifiais mes vêtements, je créais mes propres bijoux et je réalisais de jolies décorations dès qu’une occasion se présentait.

J’adore l’écriture, le bricolage et créer de nouvelles choses. J’aime beaucoup partager mes connaissances avec les autres. C’est pour cette raison que j’avais décidé de fonder CZart pour former les autres, pour promouvoir mon travail ainsi que celui des autres.

D.N : Vous êtes une spécialiste en Genre. Comment en êtes-vous arrivée à l’artisanat ?

C.Z : L’artisanat et le genre sont deux (2) domaines qui me tiennent à cœur. J’ai toujours été une défenseure des droits humains en particulier des droits de l’enfant. J’ai intégré un club d’enfants dès l’âge de 12 ans, depuis je n’ai jamais quitté le secteur. Cependant, l’artisanat est avant tout une passion, c’est mon passe-temps favori. Grâce à CZart, j’ai la chance de poursuivre mon objectif qui est de former un maximum d’artisans-entrepreneurs haïtiens.

D.N : Vos créations sont marquées par l’originalité et sont uniques. Avez-vous une démarche particulière pour le choix des couleurs utilisées et des modèles créés ?

C.Z : Je suis inspirée par tout ce qui m’entoure, un emballage, un détail au magasin de décoration, une vidéo, le décor d’un resto, etc. Les déchets aussi m’inspirent et parfois je visite les applications d’inspiration comme Pinterest. Pour les couleurs, cela vient directement des clients mais j’essaie toujours de bien gérer les mariages pour que ça ne ressemble pas à une pièce de pacotille.

D.N : Comment définiriez-vous l’art ?

C.Z : Selon moi, l’art fait référence à tout ce qui est beau et qui exige un certain niveau de créativité. L’œuvre peut n’être d’aucune utilité mais sa beauté reste indéniable, captivante.

D.N : Depuis quand existe CZART ? 

C.Z : CZart est une entreprise artisanale fondée en 2016 à Jacmel. Six (6) ans après, nous avons gagné en maturité et en expérience. L’entreprise est pour le moment spécialisée en création d’accessoires artisanaux.  Nous réalisons des formations en présentiel et vendons des formations en ligne à travers notre plateforme czartcraft.com

Notre mission est de contribuer à la valorisation de l’artisanat à travers le monde grâce à la création, la formation et la promotion d’œuvres artisanales de qualité. Nous sommes également un espace d’inspiration et d’apprentissage pour les créateurs, créatrices et fans d’art. Nous faisons la promotion du travail des artisans haïtiens et haïtiennes vivant en Haïti et à l’étranger en vue de mieux positionner l’artisanat  haïtien sur le marché international.

D.N : CZart s’identifie par rapport à son programme phare intitulé « WEEK-END DE L’ARTISANAT ». Quelle était l’idée initiale de ce programme ?

C.Z : J’ai lancé le WEEK-END DE L’ARTISANAT en 2017 à l’occasion du premier anniversaire de CZart. Le WEEK-END DE L’ARTISANAT est un week-end de formations, d’échanges, de productions, de rencontres et d’exposition d’œuvres artisanales, réalisé dans le but de promouvoir l’artisanat haïtien et de former de nouveaux artisans entrepreneurs.

D.N : Cinq (5) ans après la première édition, parlez-nous un peu de ce programme ?

C.Z : Nous avions réalisé la 10ème édition du WEEK-END DE L’ARTISANAT, les 22 et 23 octobre dernier à Santo Domingo. Nous avons réalisé quatre (4) ateliers de formation sur la résine, la décoration de tasses, le perlage sur sandales et la création de diadèmes en perles au profit d’une vingtaine de jeunes femmes haïtiennes parmi elles de jeunes mères accompagnées de leurs bébés.

De 2017 à 2022, l’équipe de CZart a réalisé 10 éditions dans 6 villes différentes dont deux (2) à Jacmel, une à Pétion-Ville, une à Delmas, deux (2) à Cap-Haïtien, deux (2) à Santiago de los Caballeros et deux (2) à Santo Domingo. Au cours de ces 10 éditions, nous avons formé 240 jeunes haitiens et haitiennes sur la peinture, le macramé, le recyclage créatif, la résine, la décoration de tasses, le perlage sur sandales et la création de diadèmes.

D.N : CZart a repris ses activités en 2021 et on peut constater que vous êtes plus présent tant sur le terrain qu’avec les séances de formation. L’institution aurait d’autres projets en perspectives à partager avec nous ?

C.Z : Actuellement, on travaille sur plusieurs projets, on compte lancer bientôt une plateforme dénommée Haitian Craft Creators pour promouvoir le travail des artistes et artisans du secteur. Nous avons également plusieurs formations à venir et une foire prévue pour la Noël.

D.N : Vous faites partie de ceux et celles qui aiment partager leur expérience et connaissance avec d’autres artisans. Qu’est-ce qui vous motive à le faire ?

C.Z : Contrairement à la majorité des artisans, moi j’adore partager mes techniques avec les autres. S’il y a une chose que j’aime faire le plus, c’est former les gens. Selon moi, la formation est plus importante que de vendre des produits artisanaux. Les produits ont un temps d’utilisation mais la formation c’est pour la vie. Quand on apprend quelque chose c’est pour la vie. Ma mission c’est de contribuer à la formation de nouveaux artisans haïtiens et de perpétuer cette tradition de partage.

D.N : Quel serait votre dernier mot pour nos lecteurs et lectrices ?

C.Z : Les troubles sociopolitiques que connaît le pays ces dernières années ont de graves impacts sur la santé physique et mentale de la population. Je connais beaucoup de personnes extraordinaires et bourrées de talents qui n’ont plus la force de se battre. Je vous encourage à ne pas faire marche arrière. Il est encore possible d’atteindre vos objectifs. N’abandonnez pas! Continuez d’avancer! Entourez vous de choses et de personnes qui vous aident à trouver la motivation, la force et le courage d’avancer. Formez vous et partagez ce que vous savez avec les autres.

CZart n’a jamais cessé d’innover. Les témoignages des personnes qui ont pu retrouver un sens à leur vie, une passion à laquelle s’accrocher ne manquent pas. HAITIAN CRAFT CREATORS, cette nouvelle plateforme que CZart lance, marque une nouvelle ère pour le secteur artisanal haïtien. Les artistes/artisans ont désormais une plateforme totalement dédiée à la promotion de leurs œuvres, au renforcement de leur capacité de création, d’apprentissage et de réseautage. Une plateforme qui se donne la mission de les accompagner et de créer l’art-monie pour permettre au secteur Atizay Haïtien de continuer à franchir les limites artistiques du monde.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories