© %author%

Covid-19 : Après voir refusé le vaccin, cette mère perd la garde de son fils

Âgée de 39 ans, cette mère de famille divorcée demeurant aux États-Unis voit enlever la garde de son fils par la justice américaine parce qu’elle a refusé de sa faire vacciner.

C’est le journal britannique The Guardian qui a rapporté les faits. Rebecca Firlit ne désire pas se faire vacciner pour l’instant. La mère divorcée avait une garde partagée de son fils avec son ex mari. Néanmoins, elle va faire face à un revirement de la situation. Un juge de l’Illinois va interdire formellement à cette mère de visiter son rejeton lors d’une audience en ligne sur la pension alimentaire, après qu’elle a refusé de se faire vacciner.

« J’étais un peu perplexe lorsque le juge m’a appelée parce que l’audience virtuelle ne devait porter que sur le sujet de la pension alimentaire. L’une des premières choses qu’il m’a demandées, c’est : ‘Est-ce que je suis vaccinée ?’ J’ai été un peu déconcertée parce que ça n’avait rien à voir avec l’audience », a-t-elle déclaré.

Selon les dires de la mère, son refus du vaccin a découlé des recommandations de son médecin. Elle aurait eu « des réactions indésirables aux vaccins dans le passé ».

Rebecca ne s’est pas encore décidée si toutefois elle compte se faire vacciner. Néanmoins elle a fait appel à la décision du juge. « Ce genre de décision divise les familles, et ce n’est pas dans l’intérêt de mon fils d’être séparé de sa mère », a-t-elle affirmé.

Laisser un commentaire

Catégories