Photo soumise par Florence Lisené
© %author%

Florence Lisené, une journaliste passionnée de cuisine

« Je suis chrétienne pentecôtiste, je tiens absolument à ce que ma foi soit mentionnée dans l’article ». Cette déclaration de Florence Lisené Pluviose semblait un cri du cœur : son Dieu avant tout.

Après quinze ans de carrière, la journaliste garde son humilité et une modestie touchantes. Il n’y a pas si longtemps sa voix nous parvenait tous les matins par le biais du journal « Premye Okazyon » sur Caraïbes FM. Une voix posée, un peu grave comme si elle charriait des millénaires d’une grande sagesse et de réflexions profondes.

Elle fait ses débuts en 2003 pour une apparition éphémère à Tropic FM. Moins d’un an après avoir intégré les médias elle fait une pause pour ne rebondir que trois ans après soit en 2006 comme secrétaire de rédaction à « La voix de l’évangile ». Elle y reste pendant deux ans. En 2008, la roue tourne. Elle va pouvoir consolider son professionnalisme en passant de présentatrice et reporter à membre du conseil de direction de la salle des nouvelles à Radio Télé Signal. Loin de se contenter de ses responsabilités grandissantes à chaque étape, elle multiplie ses gigs. Communément appelée « Manmi Flo » dans le secteur médiatique, elle devient en même temps qu’elle gravit les échelons à Radio Télé Signal correspondante de « La Voix de l’Amérique » et travaille au bureau de communication de The Edge Worldwide.

Pour un même sujet, les opinions peuvent diverger et les perceptions de même. C’est le cas pour Florence Lisené qui se montre insatisfaite de son parcours en termes de réalisations, d’apport alors qu’on pourrait dire qu’avec ses quinze ans et sa collaboration à toutes les branches du secteur de la presse, cette femme a atteint son but. Toutefois, elle chérit les neuf ans passés à traiter des dossiers liés à la santé.

Elle est de ces personnes aux multiples dons, aux multiples talents. Elle est aussi une passionnée de cuisine. Cela l’a amenée à monter en parallèle une entreprise « Comme chez moi » dont la mission première était la restauration suivant les goûts de chaque client. Intéressante, la possibilité de pouvoir manger ailleurs suivant ses envies, ses goûts. Une cuisine sur mesure. Cependant elle priorisait le journalisme et l’entreprise en pâtissait.

Son bref passage à Caraïbes FM, août 2017- janvier 2018, lui a fait voir les choses à travers un autre angle. Elle se décide à se consacrer à sa deuxième passion en lui donnant une nouvelle orientation. Elle se lance dans la transformation. Elle produit des boissons, notamment le kremas, une liqueur très exquise fabriquée en Haïti. Elle adopte désormais officiellement le surnom de « Manmi Flo » qu’elle entend rendre international.

Florence Lisené nous avoue également que travailler dans les médias en tant que femme peut se révéler difficile. Elle a toujours eu des difficultés à intégrer une salle des nouvelles. Elle se plaint aussi des confrères et même des consœurs qui vous montrent du respect seulement quand vous n’êtes pas une collaboratrice directe. Ils peuvent aller jusqu’à mettre en doute vos compétences alors qu’ils applaudissaient jadis vos reportages.

Manmi Flo est mariée et mère de trois enfants. Elle endosse depuis peu sa veste d’entrepreneure. Bien qu’elle ait refusé beaucoup d’offres venant des médias depuis qu’elle ne fait plus partie du staff de Caraïbes FM, elle ne s’est cependant pas totalement détournée du journalisme, elle travaille actuellement à La Voix de l’Amérique.

Laisser un commentaire

Catégories