© %author%

Linda Evangelista avoue avoir été victime d’un traitement chirurgical raté

L’ancienne star des podiums des années 90, Linda Evangelista a fait des révélations choc hier jeudi sur son compte Instagram. La mannequin retraitée a déclaré qu’elle a été contrainte de mettre une fin à sa carrière, parce qu’elle a été victime d’une opération chirurgicale ratée qui l’a rendue « méconnaissable ».

« Aujourd’hui j’ai fait un grand pas en avant en réparant une faute dont j’ai souffert et que j’ai gardée pour moi durant plus de cinq ans », a commencé la supermodel, désabusée. Elle a continué son récit en répondant à ses fans sur son absence depuis cinq ans des défilés de mode.

« À mes abonnés qui se demandaient pourquoi je ne travaillais pas alors que les carrières de mes pairs prospéraient, la raison de cette absence est que j’ai été brutalement défigurée par la procédure CoolSculpting de Zeltiq qui a produit l’effet inverse de ce que j’attendais », a-t-elle révélé. Une intervention médicale avortée qui a « laissée défigurée irrémédiablement » la canadienne de 56 ans. En dépit de « deux interventions chirurgicales (censées être) réparatrices » mais qui ont été finalement « douloureuses et ratées ».

Linda Evangelista a du fuir les caméras. Le traitement a « non seulement détruit mon gagne-pain, mais elle m’a aussi plongée dans un cycle de profonde dépression, de grande tristesse, et d’un immense dégoût de soi », a-t-elle confié. Par ailleurs, elle a intenté une action en justice contre l’entreprise.

Laisser un commentaire

Catégories