© %author%

Lizzo, critiquée pour son poids et sa couleur dans son dernier clip Rumors

La chanteuse afro-américaine Lizzo vient de sortir un nouveau clip, titré Rumors en collaboration avec la rappeuse Cardi B. Le 15 août, sur son compte Instagram, en live, elle a déclaré qu’elle a été la cible de plusieurs propos racistes et grossophobes suite à la publication de cette vidéo.

Dans sa salle de bain, vêtue modestement la chanteuse Lizzo raconte durant 13 minutes comment elle est choquée par l’avalanche de propos dégradants sur sa carnation et son poids.

« Peu importe la quantité d’énergie positive que vous mettez dans le monde, il y aura toujours des gens qui auront quelque chose de méchant à dire sur vous. C’est grossophobe, c’est raciste, et c’est blessant. Ce que je n’accepterai pas, c’est que vous fassiez cela aux femmes noires, encore et encore, surtout à nous, les grosses filles noires.Quand nous ne rentrons pas dans la case dans laquelle vous voulez nous mettre, vous nous déversez votre haine. Ce n’est pas cool », a-t-elle répondu aux haters.

L’originaire de Detroit a souligné qu’elle est la porte-parole des « futures femmes noires fortes qui veulent juste vivre leur vie sans être scrutées ou mises dans des cases ». Cardi B n’a pas négligé d’apporter son soutien à Lizzo et a rappelé que Rumors fait partie du top 10 sur toutes les plateformes.

« Quand vous vous défendez, ils prétendent que vous êtes problématique et sensible. Quand vous ne le faites pas, ils vous déchirent jusqu’à ce que vous pleuriez comme ça. Que vous soyez maigre, gros, en plastique, ils vont toujours essayer de transposer leurs insécurités sur vous. Rappelez-vous que ce sont des nerds qui essaient juste de juger les gens plus populaires qu’eux », a défendu l’interprète de « Up ».

Disponible depuis quatre jours sur YouTube, Rumors dispose déjà de 13 millions de vues. Dans un décor qui rappelle l’époque pharaonique, les deux artistes disent ne pas s’inquiéter des rumeurs.

Pourtant la flûtiste de 33 ans a affirmé que « la plupart du temps, ça ne me blesse pas. Je m’en fiche. Je pense que quand je travaille aussi dur, ma tolérance est plus faible, ma patience est plus faible. Je suis plus sensible et cela m’atteint ».

Laisser un commentaire

Catégories