© %author%

Miss France 2023 : d’origine haïtienne, Orianne Galvez-Soto, Miss Aquitaine composte son billet pour la grande aventure

Fin de la régionale qualificative pour le concours Miss France. La maquilleuse d’origine haïtienne de 23 ans, Orianne Galvez-Soto, est sacrée Miss Aquitaine. Elle a suivi un certificat de qualification professionnelle, styliste ongulaire à l’école Françoise-B de Bordeaux. Elle met désormais le cap sur la couronne de l’édition 2023 de Miss France.

Toutes les candidates à la prochaine élection Miss France sont désormais connues. Orianne Galvez-Soto, maquilleuse professionnelle de 23 ans a devancé ses quatorze concurrentes, dont ses dauphines Léa Labrousse, Mary Dussarrat, Rosalie Legroux et Ève Alexeline. Originaire d’Haïti, elle a été adoptée à l’âge de 7 mois et a grandi à Lembras en Dordogne, près de Bergerac. Ancienne championne régionale de judo chez les minimes, Orianne Galvez-Soto fera partie des 30 candidates en compétition pour la succession de Diane Leyre le 17 décembre prochain à Châteauroux.

Les prétendantes au titre ont toutes été élues ces dernières semaines dans leurs régions respectives. Elles s’affronteront lors du grand concours national. Désormais, chacune va se préparer avant le grand soir, notamment grâce à un voyage à la Guadeloupe prévu par la société organisatrice, qui permettra, début décembre, de sélectionner les 15 finalistes qui seront soumises au vote du public.

Pour participer au concours, les règles ont évolué ces dernières années. Il faut être âgée de plus de 18 ans et mesurer au moins 1,70 mètre et être de sexe féminin « à l’état civil ». Les Miss ne sont plus tenues d’être célibataires et peuvent même être mères de famille. Les tatouages sont désormais aussi acceptés « tant que ce ne sont pas des tatouages qui ont des représentations pénalement répréhensibles », a précisé Alexia-Laroche Joubert, la productrice du show.

Le 17 décembre 2022, Diane Leyre, actuelle tenante du titre, cédera sa couronne. Et si Sylvie Tellier a quitté l’organisation, elle sera toutefois présente pour cette ultime élection aux côtés de Jean-Pierre Foucault, tout comme Cindy Fabre, Miss France 2005, qui a repris ses fonctions.

Orianne Galvez-Soto, perruquière et maquilleuse de profession est donc l’élue de Bordeau. Ancienne miss Périgord, elle est une habituée des coulisses et du spectacle mais cette fois-ci, c’est elle qui sera sur scène. Originaire d’Haïti, cette jeune femme de 23 ans se dit « de nature aventurière ». Arrivera-t-elle à la montrer le soir de l’élection ? Il n’est que d’attendre.

A rappeler que l’élection Miss France se déroulera le 17 décembre 2022, au MACH 36 de Châteauroux. La Guadeloupe accueillera le voyage de préparation cette année fin novembre, avant la soirée d’élection nationale à la fin de l’année. Miss France 2023 est actuellement en préparation, maintenant que toutes les candidates en compétition sont officiellement connues.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories