© %author%

Photo soumise par Nathalie Mondésir

Nathalie Mondésir est de retour et met au monde CCOFE Haiti

Du haut de ses 29 ans, Nathalie Mondésir la femme aux multiples chapeaux ne cesse d’étonner par son dynamisme, son charisme et ses initiatives toutes plus innovantes que d’autres.

Nathalie Mondésir, Nathie pour les intimes voit le jour dans le département de l’Ouest. Déjà toute jeune dans son quartier à Turgeau, elle se positionne en leader affirmé. Elle est au centre de toutes les activités culturelles, met sa touche artistique innée et innovante. Mais surtout, démontre une fougue pour entreprendre.

L’âge adulte la surprend donc dans cette maturité d’activiste sociale et de femme versée dans l’entrepreneuriat. En 2ème année de Sciences Juridiques à l’UEH, Nathalie Mondésir a des notions en protocole, d’où ses compétences en fondant Nathie Protocole. Elle a aussi fait des études en marketing. Aux élections législatives de 2016, elle fut candidate à la députation pour la commune de Kenscoff. Cette apparition politique fut plus une confirmation de son talent de rassembleuse, de leader, de son dynamisme. Sa défaite aux dites élections n’a pu refréner ses ardeurs.

Septembre 2017- Juillet 2018, Nathie a fièrement fait flotter le bicolore aux Etats-Unis en étant boursière de l’ambassade américaine pour un programme axé sur le leadership au Mc-Cain Institute. De retour au pays, Nathie veut s’engager à faire profiter la communauté haïtienne de cette nouvelle expérience et surtout des notions acquises.

Nathalie Mondésir se bat aussi pour l’équité de genre. En tant que féministe, elle se bat pour le respect des droits de la femme, de leur inclusion à tous les niveaux. Sa dernière initiative est baptisée COFE-Haïti.

COFE est une institution qui se donne la mission d’encadrer et d’aider les femmes qui se lancent dans l’arène politique, les femmes qui veulent faire valoir leur avis dans les affaires étatiques et affirmer leur leadership.

Nathalie Mondésir veut qu’à travers COFE-Haïti les femmes aient une meilleure représentation dans le secteur pour mieux s’imposer. Elle déplore le fait que malgré les apports substantiels des femmes dans la politique, l’impact que leur implication progressive engendre elles doivent se battre continuellement contre le système qui leur mettent des bâtons dans les roues. Elle veut faire de COFE le porte-voix des femmes politiques Haïtiennes et développer un rapport de confiance et de solidarité. COFE est un point rassembleur et l’organe de la voix politique féminine.

« COFE-HAITI, est une nouvelle structure associative féminine et féministe à but non lucratif qui tend à renforcer le leadership féminin en Haïti, elle se veut être le principal bastion du leadership féminin en fournissant des expertises spécifiques techniques et stratégiques aux femmes candidates aux élections, à celles qui sont en position de pouvoir et aux femmes leaders en général afin de les aider à maîtriser leurs champs de travail pour donner de meilleurs résultats. » Nathalie Mondésir, présidente.

Nathalie Mondésir est confiante dans cette nouvelle entreprise et dans son Team au fémimin composé de belles jeune têtes de la société comme :

Daniella Jacques, vice présidente

Natacha Daciné, directrice exécutive

Fabiola Dolin, secrétaire générale

Sophonie Ylas Desravine, directrice de communication

Wedlyne Pierre François, conseillère spéciale

Rémise Bélizaire, trésorière

COFE interviendra aussi dans l’élaboration des plans de communication, l’image publique des candidates. Le focus est autant mis sur la représentation que l’accompagnement pour un résultat plus performant.

Laisser un commentaire

Catégories