google.com, pub-1819228502680581, DIRECT, f08c47fec0942fa0
© %author%

Sœur André, doyenne de l’humanité, est morte à l’âge de 118 ans

Elle était la personne la plus âgée au monde. La Française Sœur André est morte dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 118 ans dans sa maison de retraite à Toulon en France.

L’humanité vient de perdre son représentant le plus âgé connu à ce jour. La Française Sœur André est morte dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 118 ans. La religieuse est décédée dans son sommeil dans sa maison de retraite de Toulon a annoncé son porte-parole mardi soir.

« Elle est décédée à 2h du matin, sa famille souhaitait un moment de discrétion puis nous avons diffusé la nouvelle pour que le monde pense à elle », a déclaré David Tavella, chargé de communication de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Sainte-Catherine-Labouré où elle résidait.

« Il y a une grande tristesse, mais elle le voulait, c’était son désir de rejoindre son frère adoré. Pour elle, c’est une libération », a expliqué David Tavella. Concernant ses obsèques, la famille souhaite que cela se passe dans la plus grande discrétion et ne souhaite pas communiquer.

Aucun organisme officiel n’attribue ces titres de doyen ou doyenne, mais les spécialistes s’accordaient pour dire que Sœur André était jusqu’à présent la personne la plus âgée vivante dont l’état-civil avait été vérifié. Le livre Guinness des records avait lui aussi acté ce record le 25 avril, après le décès à 119 ans de la Japonaise Kane Tanaka.

David Tavella, une sorte de secrétaire particulier qui la suivait dans toutes ses aventures, décrivait « une personnalité très attachante », très lucide, comme une sorte de « Wikipédia en fauteuil roulant ». Sa vie a été fort bien remplie. Gouvernante à Marseille, la Provençale a été institutrice à Versailles, notamment chez la famille Peugeot.

Elle est entrée dans la Compagnie des Filles de la Charité en 1944. Elle a passé 28 ans à l’hôpital de Vichy au chevet d’orphelins et de personnes âgées. Elle a également œuvré seize ans dans la Drôme avant de rester 30 ans dans un Ehpad en Savoie où elle résidait tout en s’occupant de ses co-pensionnaires.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories