© %author%

Une nouvelle récompense pour l’infirmière et syndicaliste Régine laurent

Âgée de 64 ans, la québécoise d’origine haïtienne , Régine Laurent a reçu le statut de membre honoraire par l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Une récompense octroyée pour son « parcours exceptionnel ».

« Je vous encourage à prendre votre place, à vous affirmer et à aller dans la lumière pour faire connaître votre expertise. Je vous souhaite d’être capables de faire votre travail à la hauteur de vos compétences et selon les règles de l’art, parce que je sais […] combien vous êtes débordés » a déclaré aux membres de l’Ordre la lauréate après avoir reçu cette distinction.

Pierre Paul Malenfant, président de l’Ordre depuis 2020 dans ses propos a salué le parcours exceptionnel et remarquable de la syndicaliste qui a livré « un rapport audacieux, ambitieux et novateur misant essentiellement sur la prévention ».

« Mme Laurent est reconnue comme une femme de cœur déterminée à lutter pour les plus vulnérables de notre société. Tout au long de son parcours professionnel, elle a su incarner des valeurs qui sont chères aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux et familiaux telles que la justice sociale et l’égalité », a souligné l’ancien organisateur communautaire.

Régine Laurent est née à Port-au-Prince en 1957. Sa famille a laissé le pays tandis qu’elle avait 11 ans pour fuir le régime duvaliérien pour s’installer à Montréal. L’ancienne infirmière a été tour à tour présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et présidente de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse.

Shylene Prempin

Laisser un commentaire

Catégories