Dix (10) séries télévisées à caractère féministe à découvrir durant les vacances de Noel.

  • Hervia Dorsainville | vendredi 21 décembre 2018
Source photo google search

C’est bientôt Noel et tout le monde ne fête pas, ou n’a tout simplement pas fait de plan pour sortir. Ces gens-là sont de ceux et celles qui aiment se couler douce sous la couette, avec un gros oreiller. Ici, nous vous présentons une petite liste non exhaustive, de dix (10) séries télévisées à caractère féministe à découvrir.

Noël arrive bientôt, c’est le moment des fêtes, des bals, des sorties en amis et amoureux. Mais pas pour tout le monde, car il existe bien des gens qui seront chez eux à s’ennuyer. Qu’en dites-vous si vous regardiez une série télévisée, ou en mainstream. Et pas n’importe laquelle, une série à caractère féministe. Les séries sont devenues très populaires depuis quelques décennies en Haïti. C’est un bon moyen pour apprendre tout en se divertissant, selon certains.

 

Il y a des personnages de séries qui nous collent à la peau, on s’identifie rapidement avec eux et qui deviennent tellement réels pour nous que leur mort nous affect comme celui d’un être aimé. Mais comme tout divertissement, les goûts divergent, et il y a certaines femmes ou hommes qui en ont marre de la représentation fidèle de la société patriarcale dans les séries. Vous allez pouvoir vous laisser glisser dans votre lit, attraper un peu de casse-croûte et vous plonger dans l’une de ces dix (10) séries à caractère féministe durant les vacances de Noël. 

 

Cette liste suit une logique d’appréciation personnelle, elle n’est pas dressée par ordre d’importance, et elle n’est pas exhaustive. Les séries listées ici sont pour la plupart à caractère féministe, mais le choix s’est surtout porté sur les femmes qui sont des personnages clés de ces séries. Leurs caractères, les valeurs dont elles prônent, leur intelligence et le fait qu’elles démantèlent la conception très stéréotypée de voir la femme : faible, soumise, maman aimante, grosse mégère, petite princesse frêle et sans défense, etc... 

 

1. The handmaid’s tale - Hulu

Si l’on ferait un classement ici, la série The handmaid’s tale remporterait haut la main la première place. C’est l’histoire d’une jeune femme courageuse, June qu’elle s’appelle. Elle essaie de survivre et se battre au cœur d’un régime totalitaire. Dans cet univers, les femmes ont perdu tous leurs droits, certaines collaborent avec le gouvernement, d’autres sont devenues des mères porteuses comme June. Adaptée du livre dystopique La Servante écarlate de Margaret Atwood, la série nous transporte dans un univers sombre, et très effrayant… Avec Donald Trump comme président des États Unis, ce show est presque un cri de résistance face à son régime et ses conceptions misogynes. Jamais une série n’a eu autant d’impact sur la question des droits des femmes et la représentation de leur sexualité. À regarder absolument. 

 

2. How to get away with murder – ABC 

C’est l’histoire d'Annalise Keating, professeure de droit pénal et avocate renommée à la tête de son propre cabinet à Philadelphie. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre… Il y a plusieurs femmes de pouvoirs qui sont les personnages de cette série, comme Bonnie, et Laurel. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est le personnage d’Annalise qui est une femme noire, respectée et qui a réussi dans un milieu dit un milieu d’homme qui est le droit. Il y aussi Michaella, son étudiante, une jeune femme noire, indépendante et intelligente qui suit l’exemple d’Annalise. La vie du protagoniste principale n’est pas rose, leurs quotidiens sont remplis d’intrigues policières, de complots et de meurtres. Ce n’était peut-être pas un modèle d’avocate, mais la série mérite d’être regardée. 

 

3. Dear white people –  Netflix

Si on devait faire une avec un top trois (3) de personnage de série avec des jeunes femmes noires, intelligentes, fortes de caractères, et des emmerdeuses de premières, Samantha White de Dear White people ou Chers amis blancs, en fera certainement partie. L’histoire se déroule sur un prestigieux campus universitaire, celui de Winchester. L’ambiance est lourde entre les étudiants blancs et les étudiants noirs du campus, sans oublier les rivalités, les amours compliqués et les crises identitaires. Mais tout leur univers va être secoué lorsque les étudiants blancs qui écrivent pour le magazine de l’université Pastiche débarquent à une soirée en arborant un Blackface pour protester contre l'émission de radio, Chers amis blancs, animée par notre étudiante métisse qui n’a pas sa langue dans sa poche, Samantha White. Elle y dénonce dans un humour noir et piquant les injustices et les comportements racistes sur le campus et ceci n’a pas plu à tout le monde. La soirée Blackface est la goutte d’eau qui fait déverser le vase. 

 

4. The good wife - CBS

C’est une série judiciaire à nul autre pareil, mais elle n’est pas spécialisée en droit criminel, avec les procès pour meurtre,

 avec les grands fracas d’How to get away with murder et d’histoire joliment racontée avec force d’éloquence. Vous y trouverez plutôt, une femme qui a été humiliée publiquement par un mari adultère et corrompu. Alicia Florrick qui reprend sa vie personnelle et professionnelle en main, et fait ses preuves dans l’arène du pouvoir. À mesure que les saisons se succèdent on la voit retrouver sa personnalité, sa force et ses convictions, se battre pour des clients et pour mener la vie qu'elle veut mener, dans un univers politique profondément macho. C’est un vrai régal! 

 

5. The crown – Netflix

Cette une série extraordinaire qui nous raconte l’histoire de l’actuelle reine d'Angleterre,  Elizabeth II. Aujourd’hui nous la connaissons comme une vieille dame à chapeaux, mais elle fut il y a quelques décennies, une jeune reine puissante avec des idées révolutionnaires pour son temps. La série nous présente une Elizabeth qui fait la découverte de ses nouvelles responsabilités tout en luttant contre des traditions obsolètes, des ministres trois fois plus âgés qu'elle, et un mari qui se sent menacé par son pouvoir. On nous présente le mariage de la princesse Élisabeth et de Philip Mountbatten, son accession au trône, ses premières années en tant que reine et ses relations avec le protocole et le monde politique. On parle aussi des relations du couple royal, de l'histoire personnelle et du passé difficile du duc d'Édimbourg, ainsi que de l'éducation du prince Charles. Les frasques de la princesse Margaret et son mariage avec Antony Armstrong-Jones sont aussi racontés. Si vous aimez l’histoire et les femmes de pouvoir, c’est votre série. 

 

6. Unreal – Hulu

C’est l'envers du décor d'une émission de téléréalité, on nous dévoile des détails vraiment intéressants. On explique la réussite de l’émission grâce aux manipulations, les intrigues. Et toute la lutte pour garder l’audience quelque soit le sacrifice, même s’il faut détruire la vie de tout le monde qui nous entoure. Suivez la productrice névrosée, Rachel, sur le plateau où elle doit manipuler les candidats et candidates afin de générer des scènes croustillantes pour la télévision. Rachel est une excellente menteuse, qui utilise son talent presque comme un métier. Elle qui a aussi penchant féministe, mais paradoxalement continue malgré le caractère dégradant de l’émission pour les femmes de la produire. Si vous aimez le cinéma contemporain et ses intrigues c’est votre série ! 

 

7. Killing Eve – BBC America

Si vous aimez, les histoires d’agents secrets, des tueuses exceptionnelles, une relation particulière pour ne pas dire toxique, des personnages avec un problème mental certain et un penchant pour les psychopathes. Killing Eve est votre série !Eve est un agent du MI5. Cette une femme très brillante, avec un boulot important, mais elle s'ennuie dans son travail. Villanelle est une tueuse, avec des problèmes mentaux sévères, brillante elle aussi, elle apprécie son train de vie luxueux et sanglant. Et lorsqu’on met ces deux femmes ensemble, le résultat est dangereux, excitant et troublant. Alors, le monde tourne presque à l’envers, parce que rien ne sera plus jamais comme avant pour l’une comme pour l’autre. 

 

8. Orange is the new black – Netflix

Piper Chapman est incarcérée à Litchfield, une prison de sécurité minimale pour quinze mois car elle a transporté une valise d'argent issu du trafic de drogue, dix ans plus tôt, pour son amante d'alors, Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison, entre le clanisme, les réseaux et les fortes personnalités des autres détenues. Ici, ce qui est intéressant c’est que le décor change, on est loin des bureaux climatisés avec des femmes secrétaires, avocates ou directrices tirés en quatre épingles. On nous présente, des femmes de toutes races, et milieux de vies, qui d’une manière ou d’une autre ont atterri en prison. Elles doivent coexister, se faire confiance, se défendre et s’entraider. Les filles ne mâchent pas leurs mots, pas de sujets tabous, violence, sexualité, argent, pouvoir, beaucoup de sujets interessants sont abordés. 

 

9. The 100 – The CW  

L’histoire débute avec 100 survivants d’une guerre nucléaire apocalyptique qui retourne sur Terre après 97 ans. Ils vivaient sur une station orbitale appelée Arche. 100 jeunes sacrifiés, femmes et hommes ont été envoyé sur la planète pour vérifier si elle est enfin devenue viable. À leur arrivée, surprise et soulagement, la planète est de nouveau habitable. Mais la nature qui est une vraie farceuse, leur fait découvrir qu’ils ne sont pas seuls sur la planète, il y avait des survivants qui vivaient à sa surface depuis tout ce temps. Et la lutte pour la survie commença. Cette une série postapocalyptique dont les personnages les plus influents sont des femmes courageuses et des dures à cuire. Nous avons la fameuse Clarke Griffin, qui est une brillante adolescente, fille de l'officier médical en chef de l'arche, qui est aussi une femme. Ensuite nous avons, Octavia Blake, Raven Reyes, Echo (une sorte de programme informatique très sexy, manipulatrice et cruelle). L’histoire évolue au point où presque toutes les principales personnes de pouvoir sont des femmes. Et cette série à sa particularité du fait que son héroïne Clarke est bisexuelle comme Orange is the new black.

 

10. Viking – Canal+ 

Lagertha ! Oh Lagertha ! Quelle femme ! Ceux et celles qui connaissent cette série, et surtout dans les dernières saisons qui sont sorties, comprennent déjà pourquoi cette femme est exceptionnelle. Daenrys Targaryen ou Arya Stark et sa sœur ne sont rien devant la dextérité au combat, l’esprit d’aventurière, et l’intelligence militaire de cette reine viking. Selon la légende Lagertha, femme du Ragnar Lothbrock, serait une skjaldmö. C’est-à-dire une jeune femme guerrière armée d'un bouclier dans la mythologie nordique. Et tout le mythe de la walkyrie (des vierges guerrières) est fondé sur l'épopée des skjaldmös. Les skjaldmös sont pareilles avec le mythe grec des amazones. Ce qui est intéressant avec cette série raconte la vie de personnage qui a vraiment existé et dont la légende a donné naissance à des nations, comme Ragnar Lothbrock, un roi semi-légendaire de Suède et du Danemark, qui régna à une époque indéterminée entre 750 et 850.

 

Pour finir, nous partageons cette petite liste de séries qui méritent quand même d’être citées, soit à cause du jeu d’une de leurs protagonistes, ou parce qu’elle est populaire, ou que son synopsis et ses critiques sont positifs. Nous avons celles-là qui méritent certainement un détour :The bold type, Madame la secrétaire d’Etat, Scandale, Suite, Mon cher ami blanc,  Super girl, Games of thrones, L’envol du Phoenix, Princesse Wei Young, Legend of chusen, General and I, The Bold Type, Xenala princesse guerrière, Orphan Black, Gilomore girls, Bones, Nikita, Jessica Jones, Van Helsing, Stranger things, et Casa de papel. Heureuse fête de fin d’année et amusez-vous bien !



144 vues