© %author%

À la rencontre de May Lissa Laguerre Bigord, la nouvelle présidente du Rotaract Club de Port-au-Prince

Le Rotaract Club de Port-au-Prince s’est dotée d’une nouvelle présidente. May Lissa Bigord. La mère de famille qui est membre de ce club depuis 7 ans coordonne une agence de protocole, APPART (Agence de Protocole et de Promotion Artistique).

Dofen News : Pouvez-vous présenter à nos lecteurs, lectrices ?

May Lissa Laguerre Bigord : Je suis May Lissa Laguerre Bigord, née un 28 mars. Mariée et mère de trois enfants. J’ai étudié l’adminsitration publique, diplomée en animation/présentation radio telé, en Management et revitalisation institutionnelle. Etudiante en massothérapie. Manager d’une entreprise familiale et aussi coordonnatrice d’une agence de Protocole.

D.N : Depuis quand faites vous partie du Rotaract club ? Qu’est ce que vous avez appris depuis ?

M.L.L.B : Je fais partie du club depuis 2015. Nos critères des 4 questions qui sont: En regard de ce que nous pensons, disons et faisons, est-ce vrai? Est-ce juste? Est ce source de bonne volonté et d’amitié? Est-ce équitable et bénéfique pour chacun?

Des critères qui selon moi, doivent s’appliquer dans la vie de chaque personne. Après les critères des 4 questions, je ne pensais pas en tant que jeune que le service communautaire me donnerait une satisfaction personnelle aussi inexplicable. Ce bien-être ressenti après chaque action, fait partie de tout ce que j’ai pu apprendre depuis mon intégration à Rotaract.

D.N : Comment a déroulé l’élection qui a fait de vous la nouvelle présidente ?

M.L.L.B : A Rotaract c’est la roue qui tourne c’est à dire tout le monde peut-être à n’importe quel poste du Rotaract. Le vice-président peut devenir président et le secrétaire devient vice-président etc.. Cette année la présidente sortante comme on l’appelle maintenant: IPP,
Immediat Past President Rosemaleine Pierre a jugé bon qu’on devrait organiser les élections via zoom. Alors, nous étions 2 candidats pour le poste, Richelord Phineus et moi. On avait présenté nos projets aux rotaractiens etc.. et après le décompte, je fus élue la présidente.

D.N : Avec quel sentiment avez-vous été nommée  ?

M.L.L.B : Avec un sentiment de joie, de satisfaction, et aussi de reconnaissance envers ceux qui ont voté pour moi. Cela m’a permis de voir que des jeunes rotaractiens comptent sur moi. Ma nomination m’a donné une petite frayeur aussi face aux responsabilités qui m’attendent pour l’année en cours. Mais je sais que je réussirai avec mon équipe qui est solide et très dynamique. Ce qui me pousse à avancer sans crainte.

D.N : Quel est votre projet pour le Club?

M.L.L.B : Mon principal projet pour le Rotaract Club de Port-au-Prince du Champs de Mars, c’est non seulement de tenir le même standard au niveau du district mais aussi de faire un réel impact dans notre communauté. Je veux mettre à nu les compétences de ces jeunes bénévoles. Ces jeunes qui aiment encore ce pays, qui voient qu’un changement est possible. Qui se donnent corps et âme aux actions communautaires. Le public doit savoir ce que nous faisons. Notre prochaine action sera une levée de fond pour la rentrée des classes. Et il y aura tant d’autres projets. Je m’abstiens de les dire pour ne pas vendre la mèche. Mais nos projets sont axés sur le service social communautaire.

D.N : Si vous voulez ajouter quelque chose, au plaisir.

M.L.L.B : Le service social perd sa valeur. Il y plusieurs entités que je connais qui continuent à tenir malgré tout mais c’est difficile avec le contexte social actuel. Dans un pays où les valeurs tendent à disparaître, où l’amour de la patrie, le « tèt ansanm », la fraternité s’écroulent de jour en jour, il existe un groupe de jeunes qui pensent et agissent autrement. Oui nous existons. Nous rencontrons beaucoup de difficultés pour la réalisation d’une action communautaire et malheureusement, même au niveau des médias, c’est difficile. Mais avec nos faibles moyens, on atteint toujours les objectifs visés. Pas comme nous le souhaitons, mais on réussit quand même à satisfaire les exigences du district.

Je vous remercie infniement de m’avoir contactée. Ce fut vraiment un honneur pour moi. Je remercie aussi mon mari chaque membre du club et les membres du nouveau comité. Merci à chaque rotaractien.

Propos recueillis par Shylene Prempin

Laisser un commentaire

Catégories