Crédit photo : soumise par Kemissa Trecile

Les premières fois de DJ Kemissa!

Elle répond au nom de Kemissa TRECILE. Et … elle est DJ! Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas, c’est l’une des figures emblématiques du Disc Jokey en Haïti. La jeune avocate et mordue des platines a aussi ses premières fois. Elle a accepté d’en parler à Dofen News! Allons donc découvrir sous de nouveaux angles la graine de star qui fait bouger plus d’un surtout ces derniers temps! De sa première grande raclée à sa première fois sur scène, en passant par son premier baiser.

Lors de ses deux dernières performances, le 24 décembre à l’habitation Turpin, vêtue complètement de noir, elle était très sereine et sûre d’elle-même! Et le 28 décembre à Fubar, à côté d’autres DJ de la place dont DJ K9, DJ Queenchie et autres, elle a réussi à se démarquer en décrochant le coeur de plus d’un.


La rédaction de Dofen News est entrée en contact avec la charmante jeune dame, très accueillante et sympathique, dont les petits yeux s’ouvrent à peine lorsqu’elle décroche un sourire.

Dofen News : Premier jour sur terre?
DJ Kemissa : 23 Mai 1989

DN : Première performance en tant que DJ, à quelle occasion?
DJK : C’était à Afro Reggae, à l’hôtel El Rancho,  à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ce fût ma première expérience d’adrénaline sur scène! Inexplicable. Mdr… rire… Beaucoup de gens ont fait le déplacement juste par curiosité. C’était le jour où j’ai décidé que j’allais continuer le Djing de façon professionnelle et pas seulement pour le « fun”.

DN : Premier voyage à l’étranger, à quelle occasion?
DJK : J’avais 5 ans et c’était des vacances en famille. Je m’en souviendrai toujours parce que le pilote m’avait permis de m’asseoir dans le cockpit et simuler un pilotage. C’était à New-York, aux États Unis.

DN : Premier vote, en faveur de quel candidat?
DJK : Le vote est secret! Rires… C’était aux dernières élections. J’avais voté pour l’un des actuels Sénateurs de l’Ouest.

DN : Premier amour?
DJK : Il avait les yeux bruns et était très beau. C’était comme un conte de fées. Tout ce dont peut rêver une jeune fille de mon âge à l’époque.

DN : Première relation amoureuse?
DJK : J’ai eu la chance de sortir avec mon premier amour. Après le coup de foudre, il m’a demandé d’être sa petite amie!

DN : Premier baiser?
DJK : J’avais 16 ans.

DN : Premier Smartphone, quelle marque?
DJK : C’était un BlackBerry de couleur blanche. J’en ai parlé pendant des mois à la maison et finalement je l’ai reçu pour mon anniversaire.

DN : Première grande raclée?
DJK : Tout ce que je voulais c’était de jouer à la balle au salon, à l’intérieur de la maison. J’ai littéralement payé les pots cassés, car ma mère était très fâchée!

DN : Première rupture amoureuse, les raisons, avez-vous toujours des séquelles?
DJK : Ma première rupture amoureuse a été due à cause de la longue distance. Jusque-là, on a des rapports cordiaux, je peux dire.

DN : Premier crush?
DJK : Au kindergarten. Je ne savais pas ce que voulait dire un crush à ce moment mais je sais que j’aimais beaucoup le voir.

DN : Première tentative de suicide (s’il y en a eu), si non, y avez-vous déjà pensé?
DJK : J’ai tout simplement eu des moments de crise existentielles ou je me suis demandée quelle est ma mission sur terre.

DN : Premier échec?
DJK : L’un des échecs que je veux partager c’est quand on m’a dit que je n’aurais pas pu percer dans le domaine du DJ tout simplement parce que je suis une femme et qu’il fallait que je devienne quelqu’un que je ne suis pas. Ceci a été ma motivation depuis lors de me surpasser, de montrer que les femmes peuvent aussi coexister avec les hommes dans le domaine de l’Entertainment, tout en restant authentique. 

Pour finir, nous avons voulu en savoir beaucoup plus sur les préférences de la graine de star! Sans hésitation aucune, elle a fait ses choix.

DN : Real Madrid ou Barcelone?
DJK : Hala Madrid y nada mas 

DN : Rose ou violet ?
DJK : Les deux 

DN : Piercing ou Tatouage ?
DJK : Tatouage

DN : Cheveux crépus ou permanentés ?
DJK : Permanentés

DN : Compas ou R&B?
DJK : Konpaaaaaaa

DN : Café ou chocolat?
DJK : Chocolat

En guise de dernier mot, DJ Kemissa a partagé avec nous sa principale motivation dans le domaine du Disc Jokey : Je persévère pour que celles qui veulent prendre le même chemin que moi n’aient pas à franchir les mêmes obstacles liés au fait qu’elles soient des filles. Certains droits doivent être acquis. Attention, je connais mes doigts!

Laisser un commentaire

Catégories