© %author%

Miss Lascahobas : Guerdie Ballan fait une approche de l’émancipation féminine au travers de la mode

Guerdie Ballan est une ardente défenseure de la participation pleine et entière des femmes dans le développement de leur communauté. Avec Miss Lascahobas, concours de mode qu’elle organise dans sa ville natale, elle donne aux Lascahobassiennes la chance de sortir du cocon stéréotypé dans lequel elles se trouvent, pour laisser l’espoir triompher de la peur et le courage de vaincre la timidité.

Dans une entrevue accordée à Dofen News, Guerdie Ballan est ferme : il faut que la participation des femmes à la vie active entre dans les mentalités, en ce XXIe siècle. Les deux éditions du concours Miss Lascahobas témoignent de sa volonté à faire évoluer les femmes de sa communauté.

« Les Participantes/postulantes au concours Miss Lascahobas bénéficieront d’un ensemble de formations et de conseils qui les aideront à mieux aborder les vicissitudes quotidiennes et à devenir des femmes influentes dans le futur », promet Guerdie.

La première édition du concours Miss Lascahobas a été organisée en 2020. Malgré l’instabilité politique dans le pays, Guerdie a travaillé d’arrache-pied pour réaliser la deuxième édition l’année dernière. Plus que jamais, il est urgent de poser les jalons de la lutte pour l’émancipation de la femme.

« Selon le Fonds Des Nations Unies Pour La Population (UNFPA), alors que la Constitution haïtienne requiert un quota d’au moins 30 % de femmes dans les institutions étatiques, les femmes ne parviennent toujours pas à jouir d’une bonne représentation dans les sphères de pouvoirs et de décision. Au contraire, la représentation féminine tend à régresser dans ces domaines », dénonce Guerdie qui souligne que les jeunes filles de Lascahobas ne font pas exception à ce constat, car elles sont moins influentes dans les initiatives socio-culturelles et politiques.

Comme on dit souvent, l’éducation est à la fois un ascenseur et un marchepied. Elle permet aux gens de s’élever dans la société et d’abattre les barrières qui les divisent. Et Guerdie Ballan le sait. En ce sens, avec le COMLAS, Comité d’Organisation Miss Lascahobas, elle crée des opportunités en faveur de ces jeunes filles. « Cette structure s’engage à promouvoir la valorisation de la jeunesse, la probité intellectuelle, à travers des activités, des projets et des programmes pouvant leur permettre de changer leur condition de vie et les amener à connaître leurs devoirs et leurs droits », déclare Guerdie.

Des femmes instruites et érudites voilà le rêve de Guerdie Ballan. « Toutes les démarches du COMLAS visent un meilleur positionnement de ces jeunes filles dans la société haïtienne. En résumé, le concours Miss Lascahobas s’inscrit dans cette optique de changer le statu quo ».

Laisser un commentaire

Catégories